Le Rocky Mountain Horse : un confort absolu !

Le Rocky Mountain Horse : un confort absolu !

Amérique du Nord / États-Unis / Races de chevaux 0

Vous recherchez le cheval idéal pour les cavaliers voyageurs au long cours ? Découvrez le  Rocky Mountain Horse, « cheval d’allures » beaucoup moins connu en France que le cheval islandais, mais d'un confort absolu.

Le gait, équivalent du tölt


Son atout ? Une allure latérale à quatre temps, appelée « gait » par les Américains, qui évite les secousses et préserve le dos du cavalier.


Carine Schmidlin
Ally's Eh Voila, le Rocky Mountain Horse de la photographe, né en Auvergne © Carine Schmidlin

Nous vous avions déjà présenté sur le blog le cheval islandais, célèbre pour sa 4ème allure à 4 temps, une sorte de pas très rapide appelé « tölt ». Mais si vous êtes plutôt fan de chevaux américains, découvrez le Rocky Mountain Horse, dont l’allure appelée « gait » est très semblable au tölt.

Là encore, il ne s’agit absolument pas d’une allure artificielle créée ou accentuée par l’homme (cf. le "big lick"chez l'American saddlebred ou le Tennessee Walking Horse, par exemple),  mais bien d’une allure naturelle. Le fondateur de la race, un certain Mister Tuttle, a développé cette faculté durant son long travail de sélection, tout en utilisant le Rocky de façon polyvalente dans sa ferme isolée de l'état du Kentucky : travaux des champs en semaine, attelage le dimanche, chevauchées de longues journées durant pour regrouper les troupeaux…  Sans oublier les mines de charbon, où les Rocky ont été largement utilisés. 

© Carine Schmidlin
Jeux de  poulains : RMR'S Mountain Motion et RMR'S Twin Cricket © Carine Schmidlin

Aujourd’hui encore, fort de cet héritage rural de cheval de travail, le Rocky Mountain Horse sait tout faire. Et malgré son allure élégante, il demeure un cheval rustique, courageux et d’une santé solide.

Une allure idéale en randonnée


Véritable trésor génétique de la race, le « gait » est une allure innée, c’est-à-dire présente dès la naissance chez le poulain. Il fait le bonheur des cavaliers de tous âges… à condition que le poulain soit élevé, débourré et travaillé dans le bon sens.

© Carine Schmidlin
Pitreries du poulain RMR'S Shadow On The Bay © Carine Schmidlin

Car il faut être honnête : de même qu’il y a de bons et de mauvais tölteurs chez les Islandais, il y a des Rocky Mountain Horse qui « gaitent » plus ou moins bien ! Si vous achetez un RMH, vous avez donc tout intérêt à le faire chez un éleveur-cavalier, spécialiste de la race et des chevaux d’allures, qui apprendra au cheval à bien développer son gait naturel… et vous expliquera comment  l’obtenir sous la selle !

© Carine Schmidlin
Jument palomino Mad about Saffron, "gaiteuse" par excellence,  montée par son éleveuse Bonnie Orlando © Carine Schmidlin

Comme sur un coussin d’air


C’est le cas d’Armin Kadlecsovics, éleveur de Rocky Mountain Horse aux Prés d’Allys, en Auvergne ( Puy-de-Dôme) et enseignant BEES 1er degré, qui explique : « Le gait est une allure latérale à quatre temps. Les pieds sont posés en un rythme très régulier, ils donnent la cadence. On a l'impression de glisser sur le sol. C'est une allure néanmoins rapide, confortable et beaucoup moins fatigante pour le cavalier et le cheval, donc idéale en endurance ou en randonnée. Chez le Rocky, le gait n'est pas une allure relevée, mais une allure où l'action est minimale, afin de pouvoir parcourir de longues distances avec le moins d'effort. En plus, il a le pied sûr ! »


© Carine Schmidlin
Miranda à cru sur Sambo's Blue Bayou © Carine Schmidlin


Certes, le Rocky Mountain Horse est élevé dans son berceau d’origine, le Kentucky, aux Etats-Unis, mais aussi en Europe (Allemagne, France…) avant tout pour cette fameuse allure très confortable. Mais le RMH, ce n’est pas seulement le gait : cerise sur le gâteau pour les heureux acquéreurs d’un cheval de cette race, c’est aussi un très beau modèle !

© Carine Schmidlin
Splendide arrêt sur image du poulain RMR'S  Shadow On The Bay © Carine Schmidlin

Le cheval à la robe chocolat


Bien sûr, la couleur la plus recherchée est la fameuse robe « chocolat » foncé, emblème du Rocky, mise en beauté et en lumière par des crins dorés. Une vraie splendeur ! Mais d’autres robes plutôt rares sont également prisées, comme le blue ou le gruello.

© Carine Schmidlin
Un superbe modèle à la robe chocolat emblématique : Dock's Dixie  Gipsy © Carine Schmidlin

Côté caractère, enfin, le Rocky Mountain Horse est réputé d’une grande gentillesse et d’un mental extrêmement stable. Aux États-Unis, on l’appelle le « cheval de compagnie et de famille » par excellence, celui qui peut être monté sportivement par les parents comme en douceur par les enfants ! « Très affectueux, doux et dévoué, c'est un cheval docile et très maniable », résume Armin.

© Carine Schmidlin
Carine M. et Dusty Mountains' Azura, montée finement en cordelette © Carine Schmidlin

Le Rocky Mountain Horse est donc recherché par les cavaliers en quête d’un cheval de loisir calme, bien dans sa tête et d’un confort absolu – d’où son succès auprès des randonneurs souffrant de problèmes de dos, hanches, genoux, etc.

Le gait est une allure tellement confortable qu'on ne ressent aucune secousse
Le gait est une allure rapide mais tellement confortable qu'on ne ressent aucune secousse © Carine Schmidlin

Si c’est votre cas, et que vous envisagiez, la mort dans l’âme, d’arrêter ou de réduire vos sorties équestres… alors pensez à ces fameux « chevaux d’allures » qui peuvent sauver votre passion en vous permettant de rester en selle encore de longues années !

© Carine Schmidlin
RRF'S Annie Oakley et son poulain  RMR'S One Cool Knight © Carine Schmidlin

Standard


Le  Rocky Moutain Horse est un cheval mesurant entre 1,45 m (14.2 hands) et 1,63 m (16 hands). De conformation moyenne, c'est un cheval joliment proportionné, avec une tête élégante.  

© Carine Schmidlin
Impulsive  Ghost, splendide étalon smoky black© Carine Schmidlin

Vous aussi, pour des raisons de recherche de confort lors de vos balades ou randonnées équestres, vous avez déjà monté ou vous possédez un cheval d'allures ? Faites-nous part de votre expérience en nous laissant un commentaire !


Pour en savoir plus...


Photos © Carine Schmidlin,  tous droits réservés. Merci à cette photographe équestre, elle-même heureuse propriétaire d’un Rocky Mountain Horse. Découvrez son travail sur son site et sur sa page Facebook

Merci à l'éleveuse Bonnie Orlando, découvrez le site de son élevage Rocky Mountain Run

Infos sur le Rocky Mountain Horse sur la page Facebook de l’élevage des Prés d’Allys


Autres infos, mais en anglais, sur le site américain de la  Rocky Mountain Horse Association


Lisez aussi sur le blog :