Madeleine Pickens se mobilise pour les chevaux mustangs

Madeleine Pickens se mobilise pour les chevaux mustangs

Amérique du Nord / États-Unis / Paroles de cavaliers / Portraits 0
Au cœur du Nevada, Madeleine Pickens est appelée "l'ange gardien" des chevaux mustangs. Elle crée "Mustang Monument", le premier sanctuaire de chevaux sauvages aux Etats-Unis.  

Qui est Madeleine Pickens ?


Dès sa naissance, Madeleine Pickens est passionnée de chevaux et d'animaux et surtout de mustangs. Propriétaire de pur-sang arabe, elle se nourrit surtout d'une passion pour la race équine. Elle a d'ailleurs remporté plusieurs courses prestigieuses.   
Née à Kirkuk en Irak, la cavalière immigre en France et en Allemagne auprès de sa famille. Dans les années 1970, émerveillée par l'histoire et la culture Amérindienne, elle décide  de s'installer aux Etats Unis.

Madeleine Pickens et ses chevaux @Blog Cheval d'Aventure
Madeleine Pickens et ses chevaux @Blog Cheval d'Aventure

En plus de chérir les animaux, Madeleine est une femme d'affaires. Elle travaille d'abord en tant qu'agent de bord auprès de Pan American Airlines, une compagnie aérienne américaine dans les années 1930 jusqu'en 1991. On lui attribue des innovations industrielles qui ont marqué le domaine de l'aérien. 

D'où vient votre passion pour les mustangs ?

"Depuis le jour où je suis née, j'ai été passionnée par les mustangs. Je suis amoureuse des animaux et j'ai su que je devais les aider et les protéger. En 2005, l'ouragan Katrina a dévasté la Louisianne. J'ai vu des animaux souffrir, sans eau potable ni nourriture, simplement de l'eau contaminée. J'ai donc affrété 6 avions de ligne jusqu'à Baton Rouge, dans l'Etat de la Louisianne et je les ai transportés vers la Californie afin qu'ils puissent être en sécurité. Beaucoup ont été réunis avec leurs familles et d'autres ont trouvé de nouvelles maisons. "

Madeleine Pickens et son mustang @Blog Cheval d'Aventure
Madeleine Pickens et son mustang @Blog Cheval d'Aventure

J'ai entendu parler des abattoirs mexicains et des centaines de milliers de mustangs sauvages, qui avaient été massacrés et chassés par des hélicoptères, cela m'a interpellé et j'ai voulu me mobilier. Il y a 100 ans, l'Amérique avait environ 2 millions de chevaux dans les pâturages et 50 000 chevaux parqués dans des parcs d'engraissement. Il y en a peut être 25 000 dans la nature. Nous approchons de l'extinction de l'espèce..."  

Les chevaux Mustangs


Le mustang, symbole de liberté

De son nom "mestengo", le mustang est le cheval sauvage par excellence, de l'Ouest des Etats Unis. La plupart des troupeaux se regroupent au Nevada, en Oregon au Wyoming, et au Montana. Le mustang fait parti de l'histoire du territoire américain. Ceux sont les descendants des chevaux domestiques.

Au 16ème siècle les mustangs ont été importés par les conquistadors espagnols lors de la traversée de l'Atlantique puis ils se sont répandus dans tout l'Ouest Américain.  Au Nouveau Mexique, on pratique l'élevage intensif d'une cavalerie de chevaux d'origine espagnol voire même barbes et arabes. Le mustang n'est pas réellement une race équine et ce ne sont pas de vrais chevaux sauvages ! Certains chevaux se seraient enfuis dans la nature et on les auraient appelé "mustang" qui signifie en mexicain "sans propriétaire" ou aussi "vagabond". 
Durant la conquête de l'Ouest, les Indiens chevauchaient des mustangs. C’était leur meilleur allié pour se déplacer et découvrir de nouvelles terres. 

Chevaux mustangs aux Etats Unis @Blog cheval d'Aventure
Chevaux mustangs aux Etats Unis @Blog Cheval d'Aventure

Vivant en toute liberté, les mustangs forment deux groupes. D'un côté, l'étalon vit avec ses femelles et leurs poulains jusqu'à 2 ou 3 ans, et l'autre, les jeunes étalons qui vivent ensemble.  
Endurants, résistants et rapides, le mustang peut être dressé comme un cheval domestique. En activité d'extérieur (randonnée équestre, trail, cattle work,...), il est un compagnon idéal et s'adapte aux terrains variés.

Les mustangs en danger

Aujourd'hui, on compte environ 33 000 chevaux mustangs aux Etats-Unis alors qu'il y en avait un million en 1900. Un nombre qui a fortement diminué à cause des massacres de ces chevaux depuis les années 1900. Ils représentent une charge pour beaucoup de fermiers appelés, les "ranchers". Un saccage qui a faillit faire disparaître la race équine.

Toutefois, plusieurs militants ont réussi à mobiliser l'opinion public sur ces massacres. Par la suite, le Congrès Américain a fait édicter une loi : "the wild free-roaming horses and burros Act of 1971" visant à protéger les mustangs et les ânes sauvages de tout abattage et déplacement de la population. Malheureusement, cette belle action ne semble pas être respectée aujourd'hui. Les mustangs sont à nouveau en danger, surtout quand on sait que l'instance du bureau BLM (Bureau of Land Management) est géré par des ranchers ! Le BLM est connut en français sous le nom de "Bureau de Gestion du Territoire". Il dépend directement du  Département de l'intérieur des Etats-Unis et gère les terrains publics. 

Cheval mustang @Blog Cheval d'Aventure
Cheval mustang @Blog Cheval d'Aventure

Encore tout récemment, en 2016, le BLM (Bureau of Land Management) avait pour projet de se débarrasser des mustangs et ânes sauvages de manière barbare dans le but de stopper leur forte croissance sur le territoire américain. Euthanasiés, chassés par hélicoptère, une opération violente aussi appelé "round ups" et abattus à coups de fusil, les équidés sont capturés et vendus pour leur viande. Le problème ? Ces mustangs libres semblent être une réelle gêne pour le gouvernement et les agriculteurs américains souhaitant travailler la terre. Ils considèrent que les mustangs sont néfastes car ils piétinent les plaines américaines et se nourrissent d'herbe.

L'heure est venue de les sauver ! Grâce à de nombreuses associations de protection animale (l'association Protect Mustang), à la pression internationale et aux pétitions, totalisant plus de 375 000 signatures, le projet a été annulé.  

Photo en noir et blanc de mustang @Blog Cheval d'Aventure
Photo en noir et blanc de mustang @Blog Cheval d'Aventure

Cependant, les mustangs ne sont pas des espèces équines naturelles aux Etats-Unis. En effet, comme indiqué plus haut, il s'agit d'une importation par les espagnols. Est-ce une bonne ou une mauvaise décision de diminuer leur population ? Les mustangs sont-ils une réelle menace pour l'environnement américain ?  

Mustang Monument


Les mustangs n'étaient pas les bienvenus dans le pays américain. La situation était bien inquiétante. Madeleine Pickens, une femme engagée, ouvre la première réserve de chevaux aux Etats Unis,  "Mustang Monument", un ranch de 2 500 km² à Wells, dans le nord-est du Nevada. Elle est reconnue comme une figure protectrice des animaux. C'est la bonne fée du Far West !    

"Ces chevaux ont contribué à l'histoire de la conquête de l'Ouest", affirme-t-elle. "Grâce à Hollywood, ils sont devenus des stars de westerns. Le gouvernement n'a pas le droit de se débarrasser de notre patrimoine." 

Mustangs dans le Nevada @Blog Cheval d'Aventure
Mustangs dans le Nevada @Blog Cheval d'Aventure

Au centre de cette fondation publique, 600 mustangs gambadent fièrement et paisiblement pour le bonheur des visiteurs. Ils ont été importé par les Païutes, une tribu d'indien répartis dans plusieurs réserves du Nevada, l'Utah et Arizona. Leur nom signifierait « les vrais Utes ». Ce peuple admire la nature et l'a respecte, notamment les animaux et les végétaux.

Envie de chevaucher des mustangs aux Etats Unis ? Plus d'info sur le site Cheval d'Aventure : Séjours à cheval aux Etats Unis

Lisez d'autres articles :  

Cet article vous a plu ? Partagez-le !