Longines Equita Lyon : un spectacle haut en "Couleurs" !

Longines Equita Lyon : un spectacle haut en "Couleurs" !

France / L’art et les chevaux / RDV équestres / Rhône-Alpes / Spectacle équestre 0
Avez-vous pu cette année vous rendre au salon du cheval Equita Longines ? Pour le plaisir des yeux, voici quelques images du spectacle équestre « Couleurs » qui a illuminé la piste lyonnaise au début du mois de novembre, dans l'objectif de la talentueuse photographe Annemarie Ledoux.

Les 25 ans d'Equita Lyon

Chaque année, c'est un rituel : pour clore en beauté les soirées sportives, un spectacle équestre est proposé par les organisateurs du salon Equita Longines.
©Annemarie Ledoux
Jehol, une troupe  péchue et audacieuse ! ©Annemarie Ledoux
Quoi de mieux pour magnifier le Cheval… et prouver qu'il n'est pas seulement un athlète capable de sauter des barres ?! Pour la 25ème édition du salon lyonnais, deux représentations du spectacle "Couleurs" ont donc eu lieu les vendredi et samedi soir, à la suite des prestigieux événements sportifs : le Grand Prix Longines et l'Equita Masters.

la Garde Républicaine à l'honneur

Invitée d’honneur en 2018 pour deux spectacles qui s’étaient arrachés, la Garde républicaine française était de retour, pour combler les nombreux spectateurs qui n’avaient pu admirer la plus prestigieuse formation équestre française l’an dernier. Pour ce plébiscite et ce rappel sur la piste de Lyon, les gendarmes de la Garde républicaine avaient travaillé à une suite de tableaux qu’ils n’avaient jusqu’à présent jamais présentés en public, et ce malgré un planning de représentations chargé aux quatre coins du monde.

Les cavaliers de la Garde républicaine : un peu d'histoire

Le régiment de cavalerie de la Garde Républicaine (subdivision de la Gendarmerie nationale), est la dernière unité montée de l'Armée française.
Il se compose de trois escadrons de marche, d'un escadron hors rang et d’un centre d’instruction. Basé à Paris, au quartier des Célestins, le régiment possède environ 470 chevaux — hongres ou juments — dont plus de 90 % de Selle Français.
oo
Tout le prestige de la Garde Républicaine ©Annemarie Ledoux

Les autres chevaux sont des Trotteurs Français ou appartiennent à différents stud-books étrangers.

Chevaux classés par robe

Tous les chevaux du régiment de la Garde Républicaine sont répartis par robe : les cuivres de la fanfare et le 1er escadron sont montés en alezans, le 2e escadron en bais et le 3e escadron en bais bruns. Seuls les deux timbaliers et les trois chevaux de l'étendard sont gris. Depuis 2014, les timbaliers sont des chevaux lourds de race Percheron.
Cette année, à Equita,  la Garde républicaine était  accompagnée d’artistes équestres de renommée comme Alizée Froment, cavalière de dressage accomplie autant qu'artiste poétique, ou encore l'audacieuse troupe Jehol… Ce sont nos coups de cœur de l'édition 2919, les voici en images dans l'objectif d'Annemarie Ledoux, photographe spécialisée dans le spectacle équestre.

Alizée, l'ange à la licorne

Mais qui est-elle donc, cette cavalière aux ailes d'ange ? Née en 1987, Alizée Froment a appris à monter "à la maison", dans un petit village des Cévennes. Chaque été, sa mère et son équipe d'animateurs recevaient 50 enfants venus passer leurs vacances en compagnie des poneys. Pour la plupart néophytes, les meilleurs d'entre eux étaient regroupés sous le nom de "G6".
©Annemarie Ledoux
Un ange passe... C'est Alizée Froment ©Annemarie Ledoux
Cette joyeuse bande se retrouvait chaque été pour partager baignades à cru dans le canyon, "pony-contes", horse-ball, spectacles, bivouacs…

De Saumur à Equita Lyon

Un bonheur simple et partagé, une bande d'amis inséparables, les "Poppy's" en hymne… De cette époque naquit une passion qui mena Alizée à Saumur, ensuite sur les terrains internationaux d'obstacle, puis de dressage.
A 23 ans, alors qu'elle était déjà cavalière internationale de Grand Prix tout en parcourant l'Europe pour des spectacles équestres, Alizée prit les rênes de l'équipe de France de dressage "poney", en tant que sélectionneur officiel. Dès lors, sa vie entière fut partagée entre haut niveau, spectacle équestre, photographie, stages, écriture…  Et chacune de ses apparitions est un rêve éveillé, comme celui présenté à Equita cette année !

La troupe Jehol, haute en couleur

Dernière arrivée dans le paysage français du spectacle équestre, la troupe Jehol n'a pas mis longtemps à gagner ses lettres de noblesse !  
©Annemarie Ledoux
Le spectacle "Couleurs" portait bien son nom avec l'écuyère de Jehol ©Annemarie Ledoux
Maîtrise des cascades, adrénaline puissance 1000, chorégraphie soignée… On ne peut qu'admirer le travail de  Benjamin Canelle, chef de cette compagnie audacieuse remarquée dès l'été 2018 au Festival d’Avignon ou encore aux Rencontres équestres de Lunéville.

Un Cirque-Equestre-Théâtre

Le slogan de la troupe ? "A cheval sur le cirque !" Jehol se définit d'ailleurs elle-même comme une compagnie de "Cirque-Equestre-Théâtre", dont le désir profond est d'aller à la rencontre de son public en alliant les différentes techniques équestres : voltige jockey, voltige cosaque, poste hongroise, dressage, haute école, liberté, amazone… Pari tenu pour Jehol, la petite compagnie qui monte, qui monte… jusqu'aux étoiles !

Merci à Annemarie Ledoux pour ses photos. Découvrez sa page Facebook et son site Internet

Lisez aussi sur le blog :