Les frères Pignon aux Crinières d’Or : ensemble, c’est tout !

Les frères Pignon aux Crinières d’Or : ensemble, c’est tout !

Ethologie / L’art et les chevaux / Provence Alpes Côte d'Azur / RDV équestres / Spectacle équestre 0

Véritable institution du spectacle équestre, le Gala des Crinières d’Or a de nouveau enflammé la piste du salon « Cheval Passion » en Avignon  avec la présence exceptionnelle des trois frères Pignon.

Une pépinière de talents équestres

Tous les grands artistes de spectacle équestre sont passés un jour par le Gala des Crinières d’Or, qui est sans conteste le plus abouti et le plus maîtrisé de France grâce à sa façon unique de mêler tous les arts - chorégraphie, musique, lumières…
rr
Le talentueux Samuel Hafrad (en bleu) avec son complice Benjamin Violet en poste hongroise ©Annemarie Ledoux
Nombre d’entre eux, qui se produisent aujourd’hui dans le monde entier, y ont d’ailleurs fait leurs débuts (Lorenzo, Jean-Marc Imbert, Samuel Hafrad…) ! Il faut dire qu’à Avignon, chevaux et cavaliers sont particulièrement sublimés dans la mise en scène toujours soignée de Fabien et Maurice Galle, qui ne laisse rien au hasard. Sans oublier la présence charismatique de Calixte de Nigremont, maître de cérémonie unique en son genre, pour la touche de fantaisie !

Les Pignon, maîtres de la "liberté"

Cette année, pour la 34ème édition de « Cheval Passion », les organisateurs ont choisi d’offrir au public un plateau de stars rarement réunies : Frédéric et Jean-François Pignon, les rois du travail en liberté, accompagnés de leur frère Thierry au pinceau, peignant en direct pendant que ses frères et leurs chevaux évoluaient sur la piste.
tt
Frédéric Pignon, incroyablement complice en liberté avec son Pur-Sang Arabe © J.Rey/Cheval Passion
Un moment particulièrement émouvant que ce duo exceptionnel des maîtres de la liberté - frères dans la vie, parfois rivaux mais jamais ennemis, aujourd’hui enfin unis sur la scène dans une spectaculaire leçon d’éthologie… Les hongres Pur-Sang Arabes de Frédéric, les  juments Espagnoles de Jean-François, la relation fusionnelle et complice entre les uns et les autres (équins et humains !)… Bref, tous les ingrédients étaient là pour toucher les spectateurs au cœur, visiblement conscients de vivre un beau et rare moment.

Régiments de cavalerie au-delà des frontières

D’autres numéros ont également fait de ce Gala des Crinières d’Or 2019 un excellent millésime : « Uniformes » a ainsi réuni au-delà des frontières plusieurs régiments de cavalerie - la Garde Républicaine pour la France, la police montée pour l’Espagne et la Garde de Sécurité Nationale pour le Maroc – dans une prestigieuse formation militaire internationale, magistrale de rigueur et d’académisme.
De prestigieux régiments de cavalerie, au-delà des frontières
De prestigieux régiments de cavalerie, au-delà des frontières ©Annemarie Ledoux

Art équestre et haute école

Bravo aussi à Magali Delgado, décidément l’une de nos meilleures cavalières de dressage en spectacle équestre, qui a présenté un très joli numéro de haute école avec son Lusitanien, entre liberté et magie.Applaudissements mérités également pour Cheyenne Vargas, remarquable voltigeuse de 17 ans qui, sous la direction et l’œil ému de son papa, a revisité avec talent les grands classiques de l’équitation de cirque.

Les défis de la voltige cosaque

Enfin, mention spéciale à Samuel Hafrad, jeune voltigeur et cascadeur exceptionnel. Nous l’avions découvert tout jeune, il y a quelques années, sur cette même piste des Crinières d’Or. Avec la complicité de la talentueuse troupe Noroc, le jeune homme au sourire toujours radieux a fait frémir le public par son audace et sa dextérité. Une fois de plus, Samuel a repoussé les limites de ce qu’il est possible de faire, dans les positions les plus acrobatiques au monde, accroché à un cheval au triple galop !  

Photo édito : J.Rey/Cheval Passion.  Merci à Claudine Ayme pour sa collaboration.
Merci également à la photographe Annemarie Ledoux. Visitez sa page Facebook et son site internet.

Lisez aussi sur le blog :