L'appaloosa, monture des Indiens Nez-Percés

L'appaloosa, monture des Indiens Nez-Percés

Amérique du Nord / Cavaliers du monde / Cultures équestres / États-Unis / Races de chevaux 2
Monture légendaire des Indiens Nez-Percés, l'appaloosa est emblématique du rêve de l’Ouest américain.  Portrait d'un cheval haut en couleur, qui a su s'adapter aux exigences sportives d'aujourd'hui tout en conservant son héritage ancestral ...

Les débuts de l'élevage sélectif

Avec le quarter horse et le paint horse, l'appaloosa fait partie des trois races officielles de chevaux américains pour l’équitation western.
rrr
Une race emblématique des grands espaces du Far-West © JM Photos
Profondément lié à l'histoire des Indiens d'Amérique et de leurs montures, dont il représente l'héritage coloré, le cheval appaloosa a pourtant ses origines sur le continent européen. On pense même que c'est l'une des plus anciennes races de chevaux connues de l'homme, puisque des représentations de chevaux tachetés, datant de plus de vingt mille ans, ornent des cavernes en France !

Partie intégrante de la tribu

Introduit sur le continent du Nouveau-Monde par les Conquistadors espagnols, l'appaloosa a séduit la tribu indienne des Nez-Percés, qui ont été les tout premiers à mettre en place ce qu'on appellerait aujourd'hui un "élevage sélectif" dans les états de Washington et de l'Idaho. De cette exigence est né un groupe de chevaux rapides et vigoureux, aptes à parcourir de longues distances sur les terrains les plus accidentés, qui devinrent partie intégrante du mode de vie de la tribu.

Fuite sur 2000 km

La race continua de se développer jusqu'à la guerre menée contre les Indiens Nez-Percés. Grâce à l'endurance de leurs montures, ceux-ci purent fuir la cavalerie américaine pendant plusieurs mois sur plus de deux mille kilomètres, menés par leur chef Joseph, avant de capituler en 1877 dans le Montana. Devenue le symbole de la résistance indienne, la race sombra dans l'oubli jusqu'en 1938, date à laquelle fut créé l'Appaloosa Horse Club - du nom de la rivière Palouse près de laquelle la plupart des chevaux furent retrouvés.

Hommage à Chief Joseph

Après avoir frôlé l'extinction, la race appaloosa est devenue l'une des plus populaires aux Etats-Unis. Tenu par l'Appaloosa horse club américain (ApHC), le stud-book compte des centaines de milliers de chevaux dans le monde entier  – y compris en Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Brésil… En hommage aux Indiens Nez-Percés, l’association organise chaque année une randonnée de plusieurs jours dans l’Idaho, intitulé « Chief Joseph Trail Ride »...

Idéal pour la randonnée équestre

Aux Etats-Unis, l'appaloosa participe aussi bien aux concours d'équitation western qu'aux courses ou aux épreuves en selle anglaise de jumping, dressage, hunter, etc. En France, ce n’est pas le cas : il est plus souvent monté en équitation western, et c’est l’une des montures préférées des cavaliers de loisir et de randonnée.
ee
L'appaloosa, un cheval d'extérieur avant tout ©Betty Jean Sagiranch
Ainsi en témoigne Muriel Barbato, cavalière randonneuse de la Drôme : « J'avais une attirance pour les chevaux de couleur et j'ai eu le coup de foudre pour Louinière Only. La race appaloosa s'est imposée comme une évidence car je monte dans une région aux terrains durs, caillouteux et accidentés. J’apprécie chaque jour les qualités de ce cheval taillé pour l'équitation d'extérieur : petit, solide, le pied sûr, d'un tempérament froid et pas craintif ».

Une race, pas une couleur !

Tous les chevaux à robe tachetée ne sont pas forcément des appaloosas, et tous les appaloosas ne sont pas forcément tachetés… Cela semble paradoxal, mais c'est vrai ! Aux Etats-Unis, suite aux nombreux croisements, 25 % des appaloosas inscrits au stud-book présentent une robe "solid", c'est-à-dire unie. En France également, on trouve des appaloosas "solid", mais la préférence va tout de même aux appaloosas tachetés, la robe la plus recherchée restant la "spotted blanket".

Quarter, arabe ou pur-sang

Par ailleurs, pour être enregistré au stud-book appaloosa, le cheval doit impérativement être né du croisement de deux chevaux appaloosa, ou bien d'un cheval appaloosa croisé avec un quarter horse, un pur-sang ou un arabe inscrits à leur stud-book respectif… Bref, même si vous possédez un joli cheval tacheté, rien ne dit que ce soit un véritable appaloosa ! 

Quelle morphologie ?

L’appaloosa se caractérise par une ossature solide et une musculature puissante.
rr
Une robe tachetée légendaire ! ©JM Photos
Le dos est court, large et droit, le rein fort, ce qui le rend très « porteur » sous la selle. L’arrière-main est particulièrement développée, permettant des démarrages et demi-tours fulgurants. Les canons sont courts et supportés par un boulet puissant – d’où une sûreté de pied légendaire. Il existe deux types différents : le type d’origine indienne, dit « fondation », plus petit et plus trapu ; et le type « moderne », abondamment croisé avec le quarter, avec plus de taille et de sang. L’utilisation sera différente en fonction du type. 

Quel caractère ?

A l’origine, l'appaloosa est un cheval de ranch, donc un cheval de travail. Il se doit d’être disponible à tout moment pour son cavalier. Même après six mois de repos, on peut reprendre un appaloosa comme s'il avait été monté la veille ! Vif et énergique, mais doté d’un mental froid, l’appaloosa est idéal pour les cavaliers qui veulent se faire plaisir à cheval en toute confiance.  

Photo édito  : © Edyta Trojanska-Koch, découvrez son site et sa page Facebook


Plus d'infos sur la race appaloosa : le site américain de l'Appaloosa Horse Club

Venez rencontrer les membres du club sur leur stand à Equita Lyon, du 30 octobre au 3 novembre 2019.
Le club organise aussi sur Equita son Championnat de France  : "2019 ApHC French National Show" du 30 octobre au 01 novembre.

Partez en ranch et en randonnée dans l'Idaho, le Montana, le Wyoming ou le Nouveau-Mexique avec Cheval d'Aventure

Lisez aussi sur le blog :