Festivals équestres à Minorque

Festivals équestres à Minorque

Cavaliers du monde / Cultures équestres / Espagne / Europe / Festivals en Europe 0

Si vous aimez les festivals équestres, pensez à  l'île de Minorque pour l’été prochain : cette petite perle des Baléares regorge de paysages sublimes et de fêtes populaires où le cheval est roi !

Étalons pure race minorquine


Le cheval a une place de choix dans toutes les fêtes patronales célébrées dans les villages de Minorque durant l'été,  révélant plus encore l'authenticité des coutumes équestres de l'île.

nn
Les femmes aussi participent aux fêtes équestres patronales© Fundació Foment del Turisme de Menorca

Le calendrier des fêtes équestres commence en juin à Ciutadella, où se déroulent les fêtes de Sant Joan (Saint-Jean), qui sont sans nul doute  les plus populaires et les plus connues. Les festivités se terminent à la mi-septembre avec la fête de Sant Nicolau de Es Mercadal, qui a lieu juste après celle de Maó en l'honneur de la Vierge de Gracia.

Étalons pure race minorquine


Traditionnellement, les cavaliers et leurs écuyers sont tous vêtus du costume de just (des hommes justes) en blanc et noir. Ils chevauchent des étalons, pour la plupart de  pure race minorquine, en formant une longue cavalcade qui longe les rues principales et les places du village. Au cours des deux jours de fête, le cortège suivra un protocole strict alternant entre des actes religieux et des moments de recueillement intime. Mais aussi des moments d'explosion de joie festive en groupe - surtout pendant les joutes équestres, sur la place principale, au cours desquelles cavaliers, chevaux et public participent tous au spectacle dans une ambiance particulièrement festive et conviviale !

Chevaux à la robe d’ébène


Nous sommes nombreux à rêver de chevaux à la robe toute noire… Vous pensez sans doute au Frison ou au Mérens, mais connaissez-vous le cheval de pure race minorquine ? Moins répandu en France, il fait néanmoins aujourd’hui l’objet d’une sélection rigoureuse par des éleveurs passionnés, sous l’égide d’une association de race officielle.
@Blog Cheval d'Aventure
Le cheval de pure race minorquine a  toujours une robe d'un noir de jais @Blog Cheval d'Aventure

Joyau de l’île de Minorque, ce magnifique cheval noir est réputé noble, courageux et fier. Son origine est très ancienne puisque elle remonte à près de 7 siècles. En effet, au XIVème siècle, le roi Jaume II de Minorque veut constituer une cavalerie de guerre, faite de chevaux agiles, maniables, rapides et souples. Ils devaient avoir un mental sans faille pour affronter l'ennemi dans des combats impressionnants.

Croisements avec le PRE


Il va donc utiliser les agiles petits chevaux noirs autochtones de l'île et effectuer des croisements avec le genêt d'Espagne (l'ancêtre du PRE, Pure Race Espagnole) ainsi que des chevaux Pur-Sang Arabes et Barbes issus des invasions. Plus tard, l'île sera occupée par les Anglais qui viendront, avec leurs chevaux Pur-Sang Anglais, ajouter au patrimoine génétique des Minorquins.

@Blog Cheval d'Aventure
Le cheval minorquin est une excellente monture de rando, au pied sûr @Blog Cheval d'Aventure

On retrouve aujourd'hui toutes ces influences dans la morphologie et le mental du Pure Race Minorquine : c’est un cheval très agile, maniable, rapide et souple. Il est doté d’un excellent mental, joyeux et confortable sous la selle. Très proche de l’homme, il s’avère un excellent compagnon dans bien des disciplines : à l’obstacle, il est sensible et aux ordres ; en dressage, c’est un cheval brillant et souple, capable de rivaliser en haut niveau avec les « grands » de la discipline.

@Blog Cheval d'Aventure
Les terrains accidentés  ne posent pas de problème aux chevaux locaux @Blog Cheval d'Aventure

A l’attelage, c’est un cheval polyvalent qui se classe bien en compétition ; en spectacle, il est fier, froid dans sa tête et très participatif devant le public : enfin, en randonnée, il est très apprécié car c’est typiquement un « cheval de tête », courageux et très sûr en extérieur.Au niveau de la taille, vous avez le choix : son standard exige une hauteur comprise entre 1,51 m et 1,70 m, voire plus, au garrot. En revanche, pour la couleur de robe, le choix ne se pose pas : noire, noire et uniquement noire !

bb
Costume traditionnel minorquin © Fundació Foment del Turisme de Menorca

25ème anniversaire de la Biosphère


Cette année 2018, l'île de Minorque fête son 25ème anniversaire de reconnaissance par l'UNESCO au titre de réserve de Biosphère. A ce titre, les activités humaines y sont poursuivies de manière compatible avec la conservation des ressources naturelles et de l'héritage culturel. 


Le cheval roi des fêtes patronales


Le roi Jaume II serait aussi à l'origine des fêtes et joutes équestres, dont la tradition perdure toujours sur l'île. Elles attirent chaque année un public nombreux, et le cheval de Pure Race Minorquine en est l'acteur central ! Voici un petit descriptif des plus populaires :

Fêtes de Ciutadella, dites fêtes de la Saint-Jean


Elles ont lieu les 23 et 24 juin, et le dimanche précédent. Il s’agit des fêtes les plus traditionnelles et emblématiques de Minorque, leur origine datant du début du XIVème siècle. Aujourd’hui comme par le passé, les fêtes débutant par le même rituel : la confrérie du saint se dirige à cheval, en pèlerinage, vers un petit ermitage rural (actuellement Sant Joan de Missa) pour honorer son patron.

@Blog Cheval d'Aventure
Au pied de la montagne... la mer @Blog Cheval d'Aventure

Une cavalcade endiablée


La plus grosse partie de la qualcada (défilé ou cortège à cheval) est formée par les cavallers (cavaliers chevaliers), qui sont des paysans de tous âges. Les caixers (cavaliers caissiers, quant à eux, représentent les différentes classes sociales de leurs origines : église (Caixer Capellà ou Chapelain), noblesse (Caixer Senyor), artisans (Caixer Casat – mariés et maîtres d’un métier manuel) - et Caixer Fadrí – apprentis, célibataire, provenant soit de la campagne soit de la ville), et paysans (Caixers Pagesos). Le fabioler (concierge municipal), monté sur la somereta (âne), guide la qualcada au son du tambour et du fabiol (flûteau), au rythme de notes caractéristiques.

@Blog Cheval d'Aventure
Les petits villages blancs rappellent qu'on est bien en Espagne ! @Blog Cheval d'Aventure

Les autres fêtes patronales équestres


Même si les fêtes de la Saint-Jean sont les plus populaires et les plus attractives sur le plan touristique,  les autres festivals équestres qui abondent dans d'autres villages de l'île, entre juin et septembre, sont tout aussi intéressants et spectaculaires ! Citons, entre autres :

Fêtes de la Mare de Déu de Gràcia de Mahón


Les fêtes avec un spectacle de chevaux en l'honneur de la Vierge de Gracia ont lieu les 7 et 8 septembre. Très colorées et animées, ces fêtes patronales de Maó sont célébrées depuis 1890, moment où le conseil municipal a décidé d'ajouter aux actes religieux en honneur à la Patronne de la ville d'autres éléments civiques – notamment la fameuse qualcada (cavalcade).
@Blog Cheval d'Aventure
L'île de Minorque est un véritable réservoir de couleurs frappées @Blog Cheval d'Aventure

Le carillonnement des cloches à quatre heures de l'après-midi annonce le début des fêtes : cela commence par le replec (collecte) et la promenade des chevaux et cavaliers dans les rues de Maó, jusqu'au moment des completes (prières de soir-nuit) dans l'ermitage de Gracia. Plus tard, lorsque le cortège se dirige à cheval jusqu'à la place de la mairie, nous assistons au spectaculaire et long jaleo (chahuts) de nuit.

Parmi les événements à ne pas manquer, il faut mentionner le jaleo matinal sur la place de la mairie et, en après-midi, les émouvantes et colorées corregudes (courses de chevaux) dans le Cós de Gracia.

tt
Les chevaux fendent littéralement la foule© Fundació Foment del Turisme de Menorca

Fêtes de Sant Lluís


Cette fête est d'origine religieuse et remonte à la fondation de l'Église, lorsque les membres de l'obrería (caixers) organisaient des actes protocolaires en l’honneur du saint qui, à partir de 1825, est devenu également le patron du village.Dédiés à Sant Lluís (Luis IX, roi de France), elles ont lieu le dernier week-end du mois d'août.

Défilé de carrosses attelés


Les événements festifs les plus importants sont ceux où des chevaux, des caixers et des cavallers (cavaliers) parcourent les rues et les places du village avant les actes religieux programmés. Lors des spectaculaires jaleos, tous sautent parmi la foule, au rythme de la musique. A voir aussi : le défilé de carrosses attelés à des chevaux de pure race minorquine, le dimanche, où les villageois donnent libre cours à leur imagination et à leur bonne humeur.

Fêtes ferreries, San Bartolomé


Ces fêtes ont lieu le 23 et le 24 août. L'origine remonte au début du XVIe siècle, date de création de la paroisse de Sant Bartomeu (Saint Bartolomé), aujourd'hui connu sous le nom de Ferreries (forges - un nom intimement lié à l'occupation primitive des habitants de l'ancienne paroisse).

@Blog Cheval d'Aventure
Minorque est surnommée la "perle des Baléares"... Rien d'étonnant !  @Blog Cheval d'Aventure

Selon les documents dont on dispose, depuis 1704, la fête est célébrée avec des chevaux ! Des cavaliers et leurs écuyers (avec des vêtements du XIXème siècle) continuent à faire la cavalcade en groupe. Monté sur un âne, un personnage singulier joue de la flûte et du tambour pour accompagner une chanson populaire qui avertit de l'arrivée de la cavalcade du chevalier et de ses écuyers.

Bougies et chandelles allumées


Une des particularités de cette fête est le partage de chandelles entre les voisins du village, effectué par des cavaliers qui participent à la cavalcade. Ces cavaliers circulent à pied, en groupes de deux dans tout le centre du village. La légende dit qu’il faut laisser les bougies et les chandelles allumées pour préserver du mal pendant les sombres nuits d'hiver et les nuits de tempête…

@Blog Cheval d'Aventure
L'île offre des paysages extrêmement variés et contrastés @Blog Cheval d'Aventure

Fêtes de Sant Climent


Au cours de la troisième fin de semaine du mois d'août, cet historique centre urbain lié à la municipalité de Maó célèbre ses fêtes en l'honneur de Sant-Climent avec chevaux et jockeys.La structure des événements traditionnels est la même que pour les autres fêtes populaires de Minorque, bien que la spécificité locale leur confère un cachet particulier qui les distingue des autres.

Chevaux et cavaliers arrosés !


Ainsi, aux jaleos et replecs (réunion de tous les participants au cortège de chevaux et de cavaliers) communs à toutes les fêtes patronales de Minorque, on ajoute pour les fêtes de Sant Climent une activité ludique d'origine plus récente qui, avec les années toutefois, est déjà considérée comme une tradition : le remojón, arrosage collectif et populaire - clou magnifique et rafraîchissant de la fête, vécu avec intensité en pleine canicule et très apprécié des chevaux !
@Blog Cheval d'Aventure
Les grands espaces désertiques alternent avec la montagne et la mer @Blog Cheval d'Aventure

Les fêtes de Sant Gaietà de Llucmaçanes


Dépendant de la commune de Maó, dans le centre historique de la localité de Llucmaçanes, les fêtes patronales ont lieu durant le premier week-end du mois d'août. Il s’agit d’une cavalcade de chevaux et de cavaliers qui suit les protocoles marqués par les actes civiques-religieux se déroulant autour de l'église de Sant Gaietà (San Cayetano). La tradition insiste sur l'hospitalité des habitants, toujours disposés à en faire profiter le visiteur qui souhaite participer à la fête. 

Fêtes de Sant Cristòfol de Es Migjorn Gran


C’est à la fin du mois de juillet, ou au début du mois d’août, que les chevaux parés, montés par les caixers et cavallers (cavaliers), font leur apparition. Durant ces journées, le petit village abandonne sa tranquillité coutumière pour se remplir de musique et de joie. La veille, en soirée, ont lieu les premiers cris et applaudissements sur une place aux dimensions réduites. L’homme et le cheval y interprètent, à l’unisson, une joyeuse symphonie. C’est un show particulièrement festif, au son de la samba.

@Blog Cheval d'Aventure
A Minorque, même les non-cavaliers portent un culte au cheval @Blog Cheval d'Aventure

Fêtes de Sant Jaume de Es Castell


Es Castell, connu également sous le nom de Villacarlos, est un vivant exemple de coexistence réussie entre les anciennes et les nouvelles traditions équestres. Elles sont célébrées les 24 et 25 juillet, coïncidant avec la date de la fête du saint patron de la localité, San Jaime.  Les rues de la ville sont prises d’assaut par les chevaux et leurs cavaliers, mais aussi la foule qui vient participer aux typiques cris et applaudissements emplissant la place.

Fêtes de Sant Antoni de Fornells


Les typiques jaleos (chahuts) se déroulent sur la place de S'algaret, en plein centre du port de pêcheurs, avec le bleu de la mer en fond de scène et la douce brise du Nord. Dans cette petite localité côtière au Nord de l'île, les fêtes patronales ont lieu le quatrième week-end de juillet. Au cours de ces deux jours s'organise une chevauchée ou cavalcade (qualcada) comme dans le reste des villages de l'île. 

@Blog Cheval d'Aventure
L''île est propice aux randonnées à cheval qui permettent un accès privilégié à la mer @Blog Cheval d'Aventure

Fêtes Mercadal


Elles ont lieu pendant le troisième week-end de juillet. Au début du XXème siècle, la structure de la qualcada (cavalcade) était déjà pratiquement composée des représentants des secteurs qui jouaient un rôle important dans les sociétés traditionnelles des siècles derniers. Il s'agit des caixers Sobreposat (célibataires), Casat (mariés), Pagès (paysans), Capellà (prêtres) et Batlle (maire). Le fabioler et les autres cavallers (cavaliers) les accompagnent.

Le "jaleo", clou du spectacle équestre


La fête commence vers cinq heures de l'après-midi du samedi par le carillonnement des cloches et le début du replec (rappel), réunissant le fabioler et les autres participants à la cavalcade. Le soir se tient le premier des deux jaleos qui caractérisent les fêtes patronales de Minorque. Le jaleo est le point d'intensité maximal de la fête : c’est le moment où les chevaux, les cavaliers et le public sautent et dansent au son de la musique.

Photo édito : © Fundació Foment del Turisme de Menorca


Découvrez l’île de Minorque en randonnée avec Cheval d’Aventure    




Pour en savoir plus sur Minorque, consultez le site officiel de l'Office de tourisme
Et plus spécifiquement les pages sur les fêtes équestres 


Plus d’infos sur la race minorquine sur le site du Syndicat national France de chevaux de pure race minorquine 






Lisez aussi sur le blog :






Infos sur Minorque reconnue réserve de Biosphère