Race : le Camargue, cheval des gardians

Race : le Camargue, cheval des gardians

Cultures équestres / France / Provence Alpes Côte d'Azur / Races de chevaux 0
Fidèle partenaire des gardians, le « petit cheval blanc » élevé en semi-liberté dans le delta du Rhône force l’admiration : vif, rapide, endurant, courageux, dévoué… Le Camargue, il a tout d’un grand ! 

Un cheval très polyvalent 


Certes, sa discipline de prédilection reste l’équitation de travail, mais il est capable de tout faire, là où on ne l’attend pas toujours : CSO, dressage, TREC...  Avec un Camargue, quelles que soient vos envies de cavalier, faites-vous plaisir ! 

@Blog Cheval d'Aventure
Le Camargue est indissociable de son terroir, qui lui a donné une forte identité @Blog Cheval d'Aventure

Morphologie 


Bien que le Camargue soit un cheval de petite taille (1,35 m à 1,50 m au garrot), il est extrêmement porteur et peut être monté aussi bien par des adultes que des enfants. L’impression générale est celle de la robustesse, mais sans lourdeur, ce qui le rend apte à des disciplines variées. L’encolure est de longueur moyenne, bien sortie et bien attachée. La poitrine est profonde, l’épaule est puissante et musclée, bien orientée.

@Blog Cheval d'Aventure
Bien que de petite taille, le Camargue est musclé et porteur @Blog Cheval d'Aventure

Le dos est de longueur moyenne, toujours soutenu, mais le rein est plutôt court, rectiligne et large – d’où son impressionnante maniabilité sous la selle. La croupe est remplie, légèrement inclinée. Les membres sont forts et bien proportionnés, avec une cuisse musclée et bien descendue, un genou et un jarret large, des articulations fortes. Le pied est sûr et solide. La queue est basse avec des crins bien fournis, tout comme la crinière est abondante.

@Blog Cheval d'Aventure
En France, le Camargue est notre cheval de travail par excellence @Blog Cheval d'Aventure

 Caractère


Lié à une culture équestre traditionnelle et une identité très forte, le Camargue a toutes les qualités du cheval de travail : c’est un partenaire avant tout, un compagnon au long cours. La sélection sur le mental a toujours joué un rôle essentiel dans les manades, d’où sa grande fiabilité. C’est un cheval à la fois docile et énergique, qui étonne par son mélange de calme et de réactivité. Il est capable d’une détente fulgurante à la moindre sollicitation de son cavalier, puis de retomber instantanément dans le calme.

Les toros de Camargue exigent du cheval des gardians un vrai "sens du  bétail" ! @Blog Cheval d'Aventure

Cette dualité est un réel atout pour la race car selon son niveau de dressage, le Camargue convient aussi bien à un cavalier jeune ou débutant, qu’à un cavalier sportif et confirmé. Sachez aussi qu’au niveau du caractère les juments ne sont pas plus délicates que les mâles, même si durant des décennies elles n’étaient pas proposées à la vente car les éleveurs les gardaient exclusivement comme poulinières. Les choses ont changé et aujourd’hui, selon vos préférences, vous pouvez acquérir une jument, un hongre ou un entier…

@Blog Cheval d'Aventure
Aucune autre race équine n'est aussi à l'aise dans les marais @Blog Cheval d'Aventure

 Pour quelles disciplines ? 


Parmi toutes les races de chevaux, le Camargue est l’une de celles qui ont le plus gagné en « prestige » ces dernières années : l’image du petit cheval essentiellement destiné aux balades pour touristes autour des Saintes-Maries-de-la-Mer est révolue ! Les éleveurs ont su prendre le virage du 21ème siècle et imposer le Camargue dans la plupart des disciplines de sport et de loisir. On le trouve aussi beaucoup dans les clubs comme monture d’instruction, car il met en confiance les débutants… tout en apportant son énergie aux cavaliers plus chevronnés.

@Blog Cheval d'Aventure
Un séjour équestre dans une manade est une expérience riche et déroutante @Blog Cheval d'Aventure
 
CSO , dressage,  TREC, horse-ball...  Le Camargue sait tout faire ! Mais la discipline dans laquelle il s’exprime le mieux est sans aucun doute l’équitation camargue : il s'agit d'une équitation de travail empreinte d’une culture forte qui met en valeur ses qualités remarquables de vitesse, réactivité, maniabilité et sens du bétail. Sur ce dernier point, appelé « cow sense » en anglais, nos gardians n’ont rien à envier aux cow-boys montés sur un quarter horse, un paint horse ou un appaloosa !  L’équitation camargue est désormais une discipline dite «  de culture et de tradition » officielle de la FFE, avec des Championnats de France. Même chose pour les épreuves « d’équitation de travail » qui, elles, voient souvent le Camargue rivaliser à son avantage avec des chevaux de races concurrentes : espagnols, lusitaniens, maremmani (italiens)…



@Blog Cheval d'Aventure
Comme dans "Crin-Blanc", le Camargue est le cheval symbole de la liberté... @Blog Cheval d'Aventure

Ne pouvant rivaliser avec les chevaux de sang arabe, le Camargue n’est guère représenté en endurance. En revanche, il a toutes les chances de faire votre bonheur pour l’équitation de loisir et la randonnée. Il doit sa stupéfiante résistance à son mode d’élevage extensif, dicté par les exigences du territoire puisqu’il vit en semi-liberté toute l’année. C’est un cheval rustique, sobre et frugal, qui n’est pas exigeant et se contente de peu. Nul besoin d’habiter dans le sud de la France pour l’apprécier en extérieur… Par exemple, le fait qu’il supporte sans broncher les insectes et qu’il passe aisément dans l’eau est un atout pour tout randonneur !      
    
Effectuez un séjour équestre dans une manade en Camargue avec Cheval d'Aventure 

Lisez aussi sur le blog :