Le cheval, être sacré pour les Indiens Navajo

Le cheval, être sacré pour les Indiens Navajo

Amérique du Nord / Cavaliers du monde / Cultures équestres / Ethologie 0
Relié aux sagesses amérindiennes du sud-ouest des Etats-Unis, le Dr Sylvain Gillier-Imbs organise depuis plusieurs années, dans le cadre du Navajo Horse Project, des échanges culturels sur le message sacré du "peuple des chevaux"... 

Navajo : le "peuple des chevaux"


Médecin homéopathe, thérapeute holistique, conférencier... Depuis une trentaine d'années, le docteur Sylvain Gillier-Imbs est tout cela à la fois. Mais il est aussi et surtout un homme de cheval  qui met la relation entre l'homme et l'animal au cœur de sa réflexion humaniste et philosophique.
"Observe la nature..." "écrit le Dr Gillier dans son livre ! Monument Valley, Arizona  @Blog Cheval d'Aventure

C''est depuis les terres ancestrales du peuple Navajo, en Arizona, dans le sud-ouest des États-Unis où il se trouve actuellement, que le docteur Sylvain Gillier-Imbs a bien voulu répondre à nos questions sur le Navajo Horse Project.  Une interview exclusive pour le Mag des Cavaliers Voyaveurs, qui éclaire la portée humaniste et philosophique de son livre "Les chants sacrés du cheval : l'approche traditionnel du cheval chez les Indiens Navajos" !

Amenés par les Conquistadors au Nouveau-Monde, les chevaux ont changé à jamais la vie des Amérindiens. Pourquoi vous êtes-vous intéressé à la tribu Navajo plus qu'à d'autres tribus (Lakota, Nez-Percés... ?) En quoi leur approche est-elle différente de la nôtre, en termes de lien avec le cheval ? 


La perspective des cultures amérindiennes est souvent bien différente de celle des cultures occidentales qui les ont colonisés. Quelle que soit leur tribu, les Amérindiens sont un peuple du cheval. Le cheval est un être sacré pour eux, il y a beaucoup de légendes, de mythes, et d'histoires sur la manière dont les dieux ou les esprits ont  apporté le cheval pour aider les Amérindiens. C'est peut-être dans la tradition Navajo que ces histoires ont pu le mieux être préservées, aussi parce que les anthropologues se sont intéressés aux légendes et aux cérémonies Navajo dès les années 1930. Je crois que ce qui est spécifique, c'est que pour la culture amérindienne, le cheval n'est pas un outil, mais un compagnon d'essence sacrée, au même titre que les autres membres de la famille.Comme je l'explique dans mon livre, il n'y a pas réellement de méthode ou d'approche spécifique de l'équitation dans l'univers amérindien. Le cheval fait partie de l'environnement dès le plus jeune âge, il est un compagnon de jeu, et puis ensuite un enseignant , un ami, et parfois un guérisseur

@Blog Cheval d'Aventure
Clayson Benally pendant l'un des ateliers du Navajo Horse Project en France @Blog Cheval d'Aventure

Pour les Indiens d'aujourd'hui, et notamment les Navajos que vous connaissez si bien, quelle place tient le cheval - au-delà du folklore touristique et parfois attristant qui prédomine parfois dans les réserves ? 


Les Indiens d'aujourd'hui sont dans un processus de ré-acculturation, c'est-à-dire qu'ils essaient de retrouver des bribes de leur propre culture qui est passée sous le rouleau compresseur de la colonisation et de l'exploitation par la culture dominante blanche. Comme en Occident, le cheval est pour eux un élément essentiel de reconnexion à la nature. Aujourd'hui, il y a beaucoup d'Amérindiens qui ont pratiquement oublié leur propre culture. Il suffit d'aller dans un des rassemblements annuels pour voir de ses propres yeux comment les Amérindiens ont repris à leur compte les pires stéréotypes du rodéo. Mais pour ceux qui ont réussi à sauvegarder leur culture et leurs connaissances traditionnelles, le cheval est un signe puissant de bénédiction et de pouvoir. Chez les Navajo, le cheval fait partie intégrante de plusieurs cérémonies traditionnelles, par exemple la voie de l'ennemi, une cérémonie qui permet de revenir à l'harmonie après un conflit intense. Le spectacle attristant que le touriste peut observer dans le parc tribal de Monument  Valley montre combien l'exploitation touristique impacte les cultures traditionnelles. Mais ce qui réchauffe le cœur, c'est que à quelques kilomètres de là, les chevaux sont respectueusement invités à participer à des cérémonies traditionnelles, pas du tout pour les touristes, et qui restent encore aujourd'hui bien vivantes. 

@Blog Cheval d'Aventure
Les enfants Navajo (ici, Daahi Benally) apprennent à monter à cheval naturellement, par le jeu @Blog Cheval d'Aventure

Pour des propriétaires ou cavaliers français qui n'ont pas la chance, comme vous, de côtoyer ces Indiens dans leur propre pays et culture, est-il possible quand même de se nourrir de leur philosophie et d(en retirer des bienfaits pour soi - mais aussi pour notre cheval ? En quoi peut-on améliorer notre communication et notre relation avec notre monture grâce à votre livre ou vos stages ? 


Mes amis Amérindiens me disent sans cesse qu'en Occident aussi, nous sommes des cultures autochtones. D'ailleurs, dans le nord de l'Europe, il y a une minorité assez active qui ressemble comme deux gouttes d'eau aux tribus amérindiennes, ce sont les Samis ou les Lapons. Nous pouvons nous nourrir des philosophies amérindiennes et de leurs relations privilégiées avec le cheval, sans oublier qu'en Europe aussi, il y avait tout un système philosophique autour du cheval, par exemple par la déesse celtique du cheval, Epona.
Dans mon livre, lorsque je parle du cheval des 4 directions,  c'est aussi parce que j'ai mieux pris conscience de ma connexion avec le cheval  comme une expérience sacrée dans ma vie, une prise de conscience qui me permet de ralentir la pensée, de mieux m'enraciner, d'être pleinement conscient dans le présent, afin d'être à chaque moment dans le flux de la vie. Une conséquence de cela, cela a été que mon mouvement avec le cheval est devenu plus fluide. Dans les stages que j'organise, cela se passe souvent au sol, mais une meilleure compréhension de la légende sacrée du cheval,  telle qu'elle est racontée par plusieurs cultures amérindiennes, améliore aussi la manière dont on monte sur son dos en situation d'équitation. 

@Blog Cheval d'Aventure
Le Navajo Clayson Benally et son cheval Chico,  Photo © Erika Larsen

 En quoi consiste exactement le Navajo Horse Project ?


Le Navajo Horse Project consiste en des échanges interculturels avec le cheval et la culture amérindienne Navajo. Il est né de conversations et de liens d'amitié tissés avec des femmes et des hommes sur la nation Navajo qui veulent retrouver leur propre culture et leurs racines. Dans ce projet, la relation n'est pas à sens unique, c'est-à-dire que l'Occidental ne vient pas s'abreuver aux sagesses amérindiennes, mais il y a de la réciprocité. Le cheval peut certainement nous aider à comprendre que nous sommes tous des frères et des sœurs unis autour d'un vaste cercle.  L'exploitation humaine de la nature fait que notre petite planète ne se porte pas très bien. Le Cheval nous apprend aussi, au-delà des différences et des cultures, à comprendre et à respecter la Terre Mère qui nous porte. 

Sur un plan plus personnel, comment votre quotidien s'articule-t-il autour des chevaux ? Avez-vous des chevaux à vous, de quelle race et pour quelle utilisation ? 


Je suis professionnel de santé, cavalier, et j'ai 3 chevaux Camargue, que je monte régulièrement en extérieur, dans le parc naturel régional de Haute Vallée de Chevreuse, dans le sud de la région Île-de-France, où j'habite. Mes chevaux sont pour moi une source d'inspiration et d'équilibre intérieur.  

@Blog Cheval d'Aventure
Sylvain GIllier-Imbs au Grand Canyon, en Arizona - Photo ©Stéphane Barbato

Photo d'édito  ©Rima Krisst  : Clayson Benally, image même de la connexion entre humains et chevaux chez le peuple Navajo


Le docteur Gillier-Imbs donnera une conférence le samedi 2 Juin à 13h30  au  Salon du Bien être avec le cheval, que nous vous avions annoncé sur le blog, 













Pour en savoir plus sur le  Navajo Horse Project : consultez le site Internet et la page Facebook




Le très beau livre "Les chants sacrés du cheval" du Dr Sylvain Gillier-Imbs est paru aux éditions Véga.
Egalement disponible sur Equibooks.











Lisez aussi sur le blog : 


Partez en randonnée équestre en Arizona, sur les terres Navajo, avec Cheval d'Aventure