Un périple à dos de chevaux de race Kabarde

Un périple à dos de chevaux de race Kabarde

Brèves / Cavaliers du monde / Cultures équestres / France / Races de chevaux 0

Les chevaux de race Kabarde sont originaires de Kabardino-Balkarie, au sud-ouest de la Russie, dans le Caucase. Ils vivent à très haute altitude (jusqu'à 3000 m en été), ce qui leur confère une résistance et un endurance hors du commun.

Le Djiguit, ancêtre de la voltige cosaque


Cette race magnifique a été créée par les Kabardes, qu’on appelle aussi Tcherkesses ou Adygués. Les Kabardes sont l'un des groupes ethniques parmi les Adygués. Ils parlent tous adygué et ce sont eux qui ont inventé le « Djiguit », repris plus tard par les Cosaques et devenu ce qu'on appelle la voltige cosaque. A l’origine, le Djiguit était un outil de guerre pour résister à cheval aux offensives russes.

Les chevaux Kabardes sont toujours élevés en troupeau et en liberté@Blog Cheval d'Aventure
Les chevaux Kabardes sont toujours élevés en troupeau et en liberté@Blog Cheval d'Aventure

En juillet prochain, 8 cavaliers – 3 Français et 5 Kabardes (Russie caucasienne) - effectueront un périple à dos de chevaux de race Kabarde, depuis Manosque jusqu'à Paris. Ils devraient être accueillis par la Garde Républicaine, au quartier Carnot, au cœur de la capitale. 

« En 2014, nous avions déjà effectué un périple de ce genre, du Pays Basque à la Normandie, raconte Julie Debert, elle-même (toute) petite éleveuse en France. Les chevaux avaient parcouru 1200 km en 22 jours. Nous avions terminé notre voyage sur l’un des sites des Jeux Équestres Mondiaux d'endurance ». L’année suivante, l’un des chevaux ayant participé à ce premier périple avait couru aux Championnats de France des jeunes chevaux à Uzès, où il avait été classé "très bon" !

 L’objectif de ce nouveau périple est de faire découvrir cette race méconnue et de faire reconnaître ses capacités, notamment dans le domaine de l’endurance, en couvrant de fortes distances chaque jour. A suivre !

Photos ©Julie Debert

Pour en savoir plus, consultez la page Facebook de leur premier voyage.

 Lisez aussi sur le blog :