Bartabas libère « les poneys sauvages »

Bartabas libère « les poneys sauvages »

Brèves / L’art et les chevaux / RDV équestres / Sports équestres 0
A l’occasion du prestigieux Saut Hermès, le magicien Bartabas a fait souffler un vent de fraîcheur et de liberté en lâchant 70 poneys sous la verrière du Grand Palais.

Un spectacle équestre sous forme de « récréation »


Ils s’égayent dans tous les sens, dansent, jouent, virevoltent, se disputent, se bagarrent, font la course... tels des bambins lâchés dans une cour de récréation. « Récréation », tel est justement le nom de ce spectacle équestre inédit créé par Bartabas à l’occasion du Saut Hermès 2018. 

@Blog Cheval d'Aventure
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent...  Photo Frédéric Chéhu
Cette composition bariolée a été imaginée, conçue et préparée en partenariat avec l’Académie Équestre Nationale du Domaine de Versailles, corps de ballet unique au monde rattaché au manège de la Grande Écurie Royale.

@Frédéric Chéhu
Vision magique et onirique  d'un Pur-Sang Arabe aux allures aériennes - Photo Frédéric Chéhu

Spectacle équestre... ?


« Faux spectacle » pour les uns, qui jugent trop facile et même irrespectueuse envers le public cette absence volontaire de mise en scène ; « chorégraphie imprévisible et fête dionysiaque » pour les autres, comme l’écrivain Jérôme Garcin, admirateur inconditionnel de Bartabas dont le texte officiel de présentation fait magnifiquement la révérence au maître : « Voici donc une deuxième preuve (enlevez d’ailleurs un accent aigu à « récréation », et vous obtenez « recréation ») de sa nouvelle philosophie : exalter la beauté du cheval sans que l’homme s’en mêle, honorer l’animal dans un geste d’une absolue pureté, susciter des piaffers sans badine et des trots espagnols sans éperons ».

@Blog Cheval d'Aventure
-Des robes de toutes les couleurs forment un kaléidoscope mouvant   Photo Stefanie Moshammer

Etonnant comme, à chaque fois, il semble impossible d’évoquer Bartabas, l’inventeur du théâtre équestre, sans convoquer la littérature - qu’il s’agisse de ses amis écrivains comme Jérôme Garcin ou Jean-Louis Gouraud, dont le roman Riboy a inspiré le film Chamane réalisé par Bartabas lui-même,  ou encore de Michel Déon, l’auteur du roman « Les Poneys Sauvages » choisi comme sous-titre de cette drôle de récréation !


Cavalcades effrénées


Qu’on se le dise : les poneys de Bartabas n’ont rien de sauvage. Ce sont de ravissants poneys Welsh (une race originaire du Pays de Galles, très influencée par le sang arabe) qui, à chacune de leurs  cavalcades effrénées, n’ont guère de mal à susciter chez les spectateurs l’émotion que procure invariablement la vue d’un troupeau de chevaux libres...

@Blog Cheval d'Aventure
Telles des statues de sel, les poneys Welsh se figent dans une parfaite harmonie 

Il faut dire que le cadre de cette récréation insolite est des plus somptueux : la nef du Grand Palais, classée Monument Historique en 1975, offre en effet une surface de 13 500 m2… Véritable invitation au rêve et à l’exotisme au cœur de la capitale, elle est surmontée de la plus grande verrière d'Europe. Entièrement restaurée entre 2001 et 2005, celle-ci offre une lumière exceptionnelle et une architecture magistrale.


Bartabas envoûte sous la voûte du Grand Palais


Emblème du Grand Palais, dernier témoin de la vogue des palais d’exposition en verre, la nef est, depuis plus d’un siècle, un haut-lieu de la vie parisienne. Difficile d’imaginer plus bel écrin pour mettre des chevaux en valeur, qu’ils soient de sport ou de spectacle ! On comprend que Bartabas,  "ce  rebelle que le chamanisme a pacifié, ce nomade que l'équitation a conduit à l'extase " selon les mots de Jérôme Garcin dans son ouvrage intitulé Bartabas, roman , n'ait pas décliné la proposition des organisateurs du Saut Hermès !

@Blog Cheval d'Aventure
Les poneys galopent en toute liberté sous la plus grande verrière d'Europe

Alors, le véritable spectacle, c'est  peut-être de voir ici réunis deux univers a priori tellement éloignés l’un de l’autre : d’un côté, Bartabas, le chorégraphe génial, l’éternel nomade rebelle au système, l'écuyer taciturne qui préfère les roulottes aux palaces, la sciure et le crottin aux tapis rouges et mondains, les crinières libres et hirsutes aux "pions" trop réguliers en haut des encolures... 


@Blog Cheval d'Aventure
Ce petit âne à la robe tachetée a fait craquer le public du Grand Palais - Photo Clotilde Briand

De l’autre, un événement ultra chic, prisé des VIP de Paris et d’ailleurs, qui met à l’honneur une discipline équestre – le Concours de Saut d’Obstacles – particulièrement rigoureuse et sophistiquée (certains diront guindée, du moins par rapport à la randonnée )… Le tout sous l’égide  d’une des marques les plus symboliques du luxe dans le monde entier : Hermès,  depuis toujours liée à l’univers du cheval.

Intrusion humaine des jeunes écuyères de l'Académie Équestre du Domaine de Versailles  - Photo Clotilde Briand
Intrusion humaine des écuyères de l'Académie Équestre de Versailles - Photo Clotilde Briand

Voilà, n'est-ce pas, de quoi réjouir les amateurs du paradoxe… lequel "n’a de valeur que s’il n’en est pas un", comme le disait si justement l’écrivain portugais Fernando Pessoa.

Pilar Cordon en piste sur l'un des CSIO les plus prestigieux.- Photo Frédéric Chéhu
Pilar Cordon est chaque année en piste  au Saut Hermès -  Photo Frédéric Chéhu

Merci à nos photographes : Annemarie Ledoux, cf. sa page Facebook et son site Spectacles équestres
Et Clotilde Briand, cf. sa page Facebook
Le très beau texte de présentation de Jérôme Garcin est disponible en intégralité sur le site du Saut Hermès

En savoir plus sur l’Académie Equestre de Versailles

@Blog Cheval d'Aventure
@Blog Cheval d'Aventure

De nombreux ouvrages consacrés à Bartabas sont disponibles
sur Equibooks, librairie équestre en ligne.

Lisez aussi sur le blog :