Une féérie équestre au Rajasthan

Une féérie équestre au Rajasthan

Asie / Inde Rajasthan / Récits de voyage 0
En Inde, dans l'Etat du Rajasthan, Christophe Leservoisier, directeur de Cheval d'Aventure, nous raconte un voyage riche en couleur mêlant cultures indiennes et traditions équestres. 

Le Rajasthan, "le territoire des rois"

La randonnée équestre au Rajasthan est un hymne aux couleurs, à la grâce de l’humanité, à la noblesse des chevaux, à l’histoire Moghol et Rajput. C'est un voyage dans l’intimité d’un mode de vie traditionnel et parfois très ancien qui cohabite non loin de la modernité bruyante des grandes villes. Et pour relier l’un à l’autre : la route, où circule un inventaire complet du transport terrestre : éléphants décorés, charrettes à bras, camions multicolores, tracteurs fumants, chameaux placides attelés, rickshaws, 4X4 flamboyants, bus tonitruants… Dont le point commun est l’extraordinaire quantité de personnes et de marchandises transportées.

Indiennes en costume traditionnel @Blog Cheval d'Aventure
Indiennes en costume traditionnel @Blog Cheval d'Aventure

La Fête de Pushkar, la plus célèbre foire au bétail d'Asie

Situé à une hauteur de 510 mètres, Pushkar est une toute petite ville, d'environ 15 000 habitants seulement. Une des villes les plus saintes et les plus anciennes de l'Inde, Pushkar est une destination privilégiée pour des milliers de touristes et de fidèles.Les attraits de la ville se trouvent principalement dans la vieille ville mais aussi aux alentours. A l'exception, du mois d'octobre ou novembre, pour la foire de Pushkar, le village est un refuge de paix aux portes du désert. Il règne dans une ambiance de spiritualité et une atmosphère tranquille. Très peu de bruit et de circulation ici. Chacun vit au rythme du soleil bien paisiblement toute l'année.

Notre chevauchée indienne rencontre alors la foire de Pushkar, organisée chaque année à l’occasion de la Kartik Purnima (la pleine lune du 8ème mois lunaire du calendrier hindouiste). Ce voyage prend alors une dimension imaginaire. 

Chevauchée au Rajasthan @Blog Cheval d'Aventure
Chevauchée au Rajasthan @Blog Cheval d'Aventure

Un rituel sacré autour du lac

A la pleine lune, aux premières lueurs de l’aube, des milliers de fervents hindous prennent leur bain rituel chaque jours dans le lac sacré de la petite ville blanche, au pied des trois collines. 52 ghâts permettent d'y accéder (de larges marches qui descendent jusqu'à l'eau). On entend partout les chants hypnotisants destinés à Shiva, "le bienfaisant, celui qui porte bonheur", le plus vénéré des dieux et les performances des pujas, les prières des brahmanes.
A la fin de journée, les maisons sont reflétés par le site surtout au moment du coucher du soleil. En plus de quelques locaux, c'est plutôt des touristes locaux et occidentaux que l'on rencontre. Ils sont plus ou moins nombreux selon la saison des visites.

Le tour du lac doit se faire pieds nus. Les touristes gardent leur distances et observent les baigneurs de loin. Les photos sont totalement interdites des personnes qui se baignent, et du coup l'appareil photo reste bien au fond dur sac pour éviter d'offusquer les habitants. Les brahmanes sont à éviter car ils recherchent à soutirer avec insistance, de généreuses offrandes.

Lac de Pushkar @Blog Cheval d'Aventure
Lac de Pushkar @Blog Cheval d'Aventure

Histoire, mythe et légende de Pushkar

Un jour de rituel, une fièvre s'empare des habitants habituellement calme. C'est en effet le moment dans le calendrier hindouiste de rendre hommage à Brahma, le premier dieu de la trinité hindouiste. Reconnu comme le créateur du monde, selon la mythologie hindoue, Brahma tua un démon qui terrorisait la région. Un cygne, envoyé par les dieux avec des fleurs de lotus dans le bec, déposa des pétales à l’endroit où Brahma devait réaliser un yagna (rituel hindou). Il réussit non seulement à débarrasser les hommes du démon mais il créa aussi le lac dans lequel se mire Pushkar la blanche.
Ainsi fût créé le lac de Pushkar, au bord duquel les pèlerins viennent nombreux pour obtenir de Brahma, santé, paix, réussite, bonheur, mariage, fécondité ou tout à la fois.  

En ces jours de fastes, la beauté du lieu, de la lumière et des couleurs, des hommes et des rites touchent au féérique. 

La foire de Pushkar et les chevaux Marwaris

Non loin des ghâts où les pèlerins se livrent à leurs ablutions, dans la grande plaine de sable à l’entrée de la ville, s’étale la plus grande foire d'Inde aux dromadaires de la race Bikaneri pour la plupart et des chevaux Marwaris du monde. Des milliers d'animaux sont échangés pendant cette fête. Des visiteurs sont rassemblés : négociants et colporteurs, éleveurs et paysans venus du désert du Thar, musiciens et danseuses, bateleurs et diseuses de bonne aventure, voleurs et roublards,  badauds et  familles endimanchées…

Dromadaires à Pushkar @Blog Cheval d'Aventure
Dromadaires à Pushkar @Blog Cheval d'Aventure

Cette foire commerciale est une fête pour laquelle hommes et bêtes se parent, se maquillent et se décorent : saris de vives couleurs, bijoux étincelants, turbans et belles moustaches, harnachements de laines multicolores et tapis de selle brodés… Chaque jour ont lieu des présentations, des courses de chevaux et de chameaux, des concours de danses traditionnelles… Les grandes charrettes des familles de 2 à 4 roues (des roues d'avion !) toutes en bois, sont aussi travaillées avec art et tirées par les dromadaires. 

Sur le marché, se négocient âprement tous les accessoires nécessaires à l'élevage et l'agriculture, depuis les fourches en bois jusqu'aux harnais des charrettes; le bétail, les chameaux et les chevaux changent de propriétaires comme l’argent change de mains. 

Pushkar est une étape incontournable lors d'un voyage équestre au Rajasthan en Inde du Nord. Très riche culturellement, cette ville a beaucoup à offrir. Cette foire est un spectacle, quasi biblique, est le plus grandiose du Rajasthan. Une belle journée, qui permet de découvrir la vie nomade indienne dans toute son authenticité.

La foire de Pushkar @Blog Cheval d'Aventure
La foire de Pushkar @Blog Cheval d'Aventure

Cavalcades indiennes et découvertes

Après deux journées dans cette ambiance exubérante et d’une extrême vitalité, débute notre randonnée équestre en pays Marwar. Traversant une dernière fois le charivari lumineux et poussiéreux de la foire, fièrement montés sur nos chevaux Marwaris et sous la conduite de notre guide, héritier d’une grande famille Rajput, nous nous dirigeons vers le fort de Roopangarh. 

A cheval sur de splendides Marwaris

Chevaucher un Marwari est un honneur car ce cheval vigoureux est de noble lignée, originaire de la région de Mârwar (ou Jodhpur). On le reconnaît à son allure altière, son port de tête gracieux, ses yeux très expressifs  et bien sûr ses oreilles étrangement incurvées vers l'intérieur, en forme de lyre ou de croissant de lune qui est une particularité unique chez les équidés.  Intelligent, équilibré, rustique et infatigable, il est calme au repos et d’une incroyable vitalité en action. Ces chevaux au tempérament vif et attentif, exigent des mains légères, des jambes courtoises et une dose d’humilité. L’harmonie qui en découle permet de passer du pas à l’amble, de l’amble au trot et partir en belles galopades jusqu’aux plaines d’Amarpura. 

Cheval Marwari @Blog Cheval d'Aventure
Cheval Marwari @Blog Cheval d'Aventure

Les plaines d'Amarpura

Notre randonnée équestre en Inde nous mènent à travers les dunes de sables et les champs cultivés de l'arrière pays. Après l'animation de la foire, nous sentons une atmosphère détendue et paisible. Là, s’installe notre campement d’élégantes tentes traditionnelles qui, richement décorées, rappellent les épopées des nobles guerriers rajputs. Jour après jour, nous alternons entre ce campement confortable et de très anciens palais Rajput reconvertis en maisons d’hôtes ou hôtels.  

Le fort Roopangarh

Ainsi, après avoir chevauché à travers des plaines ouvertes arborées, traversé d’anciens villages et des forteresses en ruine, observé les imposantes antilopes Nilgai, nous sommes entrés à cheval dans le  magnifique fort de Roopangarh. Construit en 1653 par le Maharajah Roop Singh, il fût agrandit de génération en génération et restauré maintenant en un très bel hôtel. Les chambres sont immenses et chacune est unique. Un doux mélange d'ancien et de moderne.
Au pied du fort et de ses remparts invincibles, le village de Kishangarh livre un visage très serein de l’Inde rurale.

Roopangarh @Blog Cheval d'Aventure
Roopangarh @Blog Cheval d'Aventure

Le lac de Sambhar

Puis, en 5 heures d’une très belle étape à cheval à travers la chaîne des Aravalis, ses villages et ses terres cultivées, nous rejoignons le lac asséché de Sambhar, le plus grand lac salé d’Inde situé à Jaipur. Le lac est un important lieu de production de sel. Jaipur, la ville rose est une grande ville, de 2,3 millions d'habitants. Les attraits de la ville sont surtout présents dans la vieille ville fortifiée surnommée "la ville rose".  

La cité historique de Marot

Dans un paysage semi-désertique, des pistes sablonneuses, propices aux galops, longent les parcelles cultivées des villageois. Le contraste des couleurs du turban des hommes, des saris chatoyants des femmes, des récoltes verdoyantes, des Khejri (arbres sacrés des Bishnoïs), et des reliefs arides est saisissant. La cité historique de Marot, réputée pour ses nombreux temples et cénotaphes, souligne l’importance de l’hindouisme, tout autant que les nombreux palais ou forts rappellent la guerrière histoire moghole et rajput.

Décidément ce voyage est une épopée équestre au cœur d’un patrimoine historique très vivant qui doit être vécu au moins une fois dans sa vie. 

Cavalier indien @Blog Cheval d'Aventure
Cavalier indien @Blog Cheval d'Aventure

Pour plus d'informations détaillées sur la préparation d'une chevauchée, retrouvez l'article sur notre blog : Préparer sa randonnée à cheval.  

Cet article vous a donné envie de chevaucher au Rajasthan, découvrez les voyages : La foire de Pushkar et Les Princes du Marwar.     

Lisez d'autres articles :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !