Une loi qui protège les odeurs de crottin !

Une loi qui protège les odeurs de crottin !

Actus équestres / Brèves / Coup de sabot - Coup de chapeau 0
C’est une proposition de loi inédite qui a été votée à l’unanimité par les députés de l’Assemblée nationale le 30 janvier dernier, définissant la notion de patrimoine sensoriel des campagnes. Désormais, odeurs de fumier ou braiment de l’âne seront protégés...Coup de chapeau !

Délices de l'odeur du crottin de cheval

Voilà une loi qui a dû réjouir l’écrivain-cavalier Jérôme Garcin, auteur des plus belles pages jamais écrites sur les délices de l’odeur du crottin de cheval, selon lui  "plus un parfum qu'une odeur" !
C’est le député Pierre Morel-A-L'Huissier qui a porté en première lecture ce texte soutenu sur tous les bancs. Les odeurs de fumier de votre cheval ou les joyeux braiments de votre âne entrent donc dans le code de l’environnement, comme faisant partie des milieux naturels. Ce sera valable également pour le chant du coq ou des cigales…  
Un texte de loi qui pourrait bien dissuader les gens de porter plainte contre les bruits et effluves propres à nos campagnes !

Photo édito © Leïla Audrey Pagès

Lisez aussi sur le blog :