Fanny Châtel repart pour un Tour de France en attelage

Fanny Châtel repart pour un Tour de France en attelage

Actus équestres / Brèves / Europe / France 5
Après des mois de repérages et de préparatifs, la formidable et courageuse meneuse Fanny Châtel est repartie hier, le 11 juin 2019,  pour réaliser en solitaire le Tour complet de la France du Nord.

Un Cob normand au bout des guides

L’an dernier, nous vous avions raconté le périple en attelage et en solitaire de Fanny Châtel avec Texas,  son fidèle compagnon de race Cob normand. Malgré les difficultés, elle a repris la route hier, toujours avec Texas… et ne rentrera qu’en octobre prochain.
Un sacré sponsor pour Fanny ! @Blog Cheval d'Aventure
Un sacré sponsor pour Fanny ! @Blog Cheval d'Aventure
Un voyage attelé de 4 mois, donc,  qui passera par les Pays de Loire, le Centre, la Bourgogne, l'Alsace-Lorraine, la Champagne-Ardennes, la Picardie et la Normandie : Angers, Tours, Vierzon, Sancerre, Semur-en-Auxois, Langres, Baccarat, Sarrebourg, Verdun, Charleville-Mézières,  Perronne, Amiens, Les Andelys, Le Neubourg et Argentan.  Soit environ 2800 km !

Nouvelle voiture d'attelage

Juste avant son départ, Fanny nous a confié : « J'ai réussi à force de persévérance à me dénicher deux sponsors: GROUPAMA et DECATHLON.  J'ai aussi une nouvelle voiture, conçue exprès pour l'événement : une benne bâchée pour mettre mes bagages avec roue de secours fixée sous la caisse, compteur kilométrique, rétroviseur, vide-poche à l'avant et pneus 6 plis quasiment increvables. Sans oublier les suspensions à air ! »

Pluie et froid pour le départ

Ce nouveau périple en solitaire ne sera pas facile, Fanny le sait… mais elle n’est pas du genre à renoncer ! « ll me faut un coup de courage pour partir tellement il fait froid et pluvieux ! Le lendemain de la tempête du 7 juin, j'ai sellé Texas et suis allée voir l'état des chemins autour de chez moi. Un désastre ! Des arbres tombés partout !

Des chemins en mauvais état

Cela m'oblige à renoncer aux chemins que je me suis donné tant de mal à aller reconnaître, du moins au début du voyage en attendant que ça se déblaye un peu. J'ai ma tronçonneuse, mais je ne suis pas un bûcheron professionnel ! ».
La meneuse de 65 printemps nous donnera des nouvelles tout au long de la route, que nous nous ferons un plaisir de relayer sur le Mag des Cavaliers Voyageurs. Happy trails, Fanny !

Lisez aussi sur le blog :