L’info éthologique du mois : le sésame de l'éthogramme

L’info éthologique du mois : le sésame de l'éthogramme

Brèves / Ethologie / L'info éthologique du mois 0
Base de travail des chercheurs en éthologie, l’éthogramme est un catalogue de comportements propres à une espèce qui se base avant tout sur l'observation.

De la vie sauvage à la vie domestique

Cette phase d’observation aboutit à une répartition très précise des comportements de l’animal sur une journée entière (24 heures, cycle circadien). En éthologie équine, l’éthogramme est un véritable sésame qui permet de définir la « journée-type » d’un équidé - et donc ses besoins, qu’il conviendra de reproduire au maximum dans le cadre de la vie domestique !

Plus de 14 heures consacrées à brouter

Lors de ses premiers éthogrammes effectués en Lozère, sur des chevaux de Przewalski, ou encore en Camargue, le chercheur Patrick Duncan a prouvé que les chevaux vivant en semi-liberté passent :
-           60% de la journée à manger, soit 14, 5 heures
-          20% debout et inactifs, soit moins de 5 heures
-          10% couchés, soit 2 h 30 seulement
-          10% autre : interactions sociales, déplacements, vigilance…, soit 2 h 30.

On comprend mieux l’hérésie (et la cruauté) absolues qui consistent à laisser un cheval  23 heures sur 24 dans un box de 3 mètres carrés... et qui plus est, nourri à heures fixes. Heureusement, la plupart des cavaliers de randonnée ont à cœur d'offrir à leur compagnon un mode de vie plus naturel, au pré !

Photo édito : Chevaux de Przewalski sur le causse Méjan en Lozère, © Hélène Roche.  Consultez son site  internet

Lisez aussi sur le blog :