Coup de chapeau à ... « The Tack Room »

Coup de chapeau à ... « The Tack Room »

Brèves / Coup de sabot - Coup de chapeau 0
Enfin un concept d'enseignement original ! Nous avons été séduits par « The Tack Room », qui a toutes les chances de devenir la plateforme de cours en ligne de référence sur le cheval.

Privilégier les besoins fondamentaux du cheval

Dans la lignée des MOOC, ce concept d’enseignement à distance venu des USA, voici un programme aussi alléchant que pertinent. Le principe ? Des cours vidéo de haute qualité qui privilégient les besoins fondamentaux du cheval.
De nombreux sujets sont abordés : nutrition équine, gestion de prairie, ostéopathie, saddle-fitting, horsemanship… Sans oublier les conseils techniques de coaches réputés pour progresser dans telle ou telle discipline équestre.

Des professionnels du cheval formés et réputés

En effet, l’intérêt de « The Tack Room » est de ne pas parler que d’une seule méthode ou d’une seule discipline. Grâce à la collaboration d’intervenants variés et longuement formés (ce n’est pas toujours le cas !), qui ont fait leurs preuves sur le terrain et bénéficient d’un excellent bouche-à-oreille, le programme offre une mine d’informations sur l’éducation, la gestion quotidienne du cheval, l’entraînement…

Ateliers d'éthologie en ligne avec Hélène Roche

Et bien sûr l’éthologie, grâce à l’arrivée au sein de l’équipe d’Hélène Roche, éthologue reconnue dont nous avons récemment présenté sur le blog l’ouvrage Les chevaux nous parlent… si on les écoute ! (Belin/Vigot) , qui a obtenu le prix Pégase 2018.
Ainsi, le programme « Éthologue pour un jour » offre 28 leçons et une douzaine d’ateliers qui vous permettront de vous mettre dans la peau d’un éthologue, « scrutateur » bienveillant du comportement de votre cheval. Ceci afin de mieux le comprendre et peut-être même d’adapter votre environnement à ses besoins réels... que vous n'aviez peut-être pas perçus. Bravo ! 

The Tack Room, sur abonnement uniquement. Conditions sur le site internet de la plate-forme.
Photo édito : © Edyta Trojanska-Koch, visitez son site et sa page Facebook

Lisez aussi sur le blog :