Le chiffre du jour : 47...  Formateurs en balisage équestre

Le chiffre du jour : 47... Formateurs en balisage équestre

Actus équestres / Brèves 0

Que l’on soit cavalier voyageur chevronné, randonneur « en étoile »  ou simple cavalier de loisir, force est de reconnaître qu’un itinéraire équestre bien balisé, ça facilite la vie !

Se perdre à cheval peut avoir des conséquences graves


A l’ère des GPS intégrés et des applis topographiques pour smartphones, bon nombre de cavaliers apprécient encore de retrouver sur un arbre, un cairn, un poteau… le trait ou la pastille orange (la couleur européenne pour les itinéraires équestres) leur indiquant qu’ils sont sur le bon sentier. Certains départements français sont d’ailleurs réputés pour l’excellence de leur balisage équestre, comme La Drôme à cheval, l’un des pionniers en la matière. Le bon vieux balisage de terrain ? Pas si facile à mettre en place, car un bon balisage doit non seulement être bien réalisé (visible par tous les temps pour les cavaliers, sécuritaire pour les chevaux…) mais aussi régulièrement mis à jour !

Un bon balisage permet de garder le cap.... et de préserver sa monture @Blog Cheval d'Aventure
S'égarer et chercher son chemin pendant des heures ? Non merci ! @Blog Cheval d'Aventure

Des formateurs au balisage pour un tourisme équestre de qualité


Dans cette optique, le Parc équestre fédéral a accueilli, samedi 24 et dimanche 25 février derniers, la 5e session nationale de formation « Formateur de baliseurs équestres ». La formation était présidée par Christian Boyer, en charge de la Commission Infrastructures du Comité national de tourisme équestre. Les participants ont été formés sur les aspects juridiques, les atouts du Système d’information géographique et du site GeoCheval (plate-forme de valorisation des itinéraires équestres), ainsi que l’outil de veille des sites de pratique (Suricate, que nous vous avons présenté sur le blog).
Cette session 2018 porte ainsi à 47 le nombre de formateurs au niveau national, chargés de la formation au balisage équestre en région. Cette densification du réseau des formateurs appuie le développement du balisage équestre, notamment dans le cadre de projets de grands itinéraires équestres, ainsi que l’actualisation des connaissances qui doit, selon le règlement, être effectuée tous les 4 ans.

Lisez aussi sur le blog :