Première chevauchée à Cuba

Première chevauchée à Cuba

Amérique du Sud / Cuba / Récits de voyage 0

Cette île des Caraïbes interpelle. Partir pour un premier voyage à cheval à Cuba et rencontrer ses habitants a quelque chose d'irréel. 

Découverte de la Havane 

Premières impression de Cuba : La Havane est une ville de tous les paradoxes et d'insondables contradictions. Une ville où splendeur éclatante et délabrement total se côtoient. L'attrait de  La Havane tient au spectacle de ses rues : les américaines que l'ont voit partout, un vieux qui fume un cigare, des enfants qui jouent au base ball, des immeubles coloniaux en ruine, les portraits du Che et de Fidel Castro...Le temps semble s'être arrêté. On ne sait plus vraiment à quelle époque on est.
Voiture américaine à La Havane @Blog Cheval d'Aventure
Voiture américaine à La Havane @Blog Cheval d'Aventure
Les discussions animées des Habaneros nous ramenèrent à la réalité. Les cubains vivent avec passion !
Après une première nuit dans cette ville, Manon, créatrice de voyages chez Cheval d'Aventure, part plein ouest vers la région de Vinales.   

Les régions traversées 


Vinales


Chapeau de cowboy visé sur la tête, Bruno, le guide équestre, nous accueille. La cavalerie est composée de criollos, ces chevaux sont très résistants et idéal pour nos randonnées à cheval à Cuba.Nous passons quelques  jours à parcourir et découvrir ces paysages atypiques. La région de Vinales présente une particularité géologique très rare, les mogotes, ces buttes montagneuses de calcaire émergeant de la plaine que l'on aperçoit très souvent.
Cavaliers au milieu des mogotes @Blog Cheval d'Aventure
Cavaliers au milieu des mogotes @Blog Cheval d'Aventure
Nous chevauchons sur de petits chemins en prenant le temps d'observer la faune et la flore où nous longeons de nombreuses plantations de cannes à sucre. 
La région est aussi riche en plantations à tabac. Nos chevaux entament un galop endiablé entre les plantations avant un dernier arrêt.
Nous nous arrêtons dans une famille cubaine exploitant les feuilles de tabac. Le cubain nous explique le processus de fabrication et nous avons droit à une petite démonstration de fabrication d'un cigare. Nous pouvons aussi goûter ceux fait 3 mois plus tôt ( temps de séchage oblige).
Fabrication de cigares à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Fabrication de cigares à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Le soir, dans notre casa particular, la chambre d'hôtes locale, nous essayons de partager nos impressions avec la famille. Nous balbutions en espagnol, eux en anglais ! Notre guide francophone vient à notre aide. Tout le monde rigole. Les cubains sont très ouverts, communicatifs, ils aiment partager la passion de leur île et des chevaux. Les discussions vont bon train arrosées de mojitos.Le matin, nous partons toujours le coeur un peu lourd de les quitter. Notre voyage à cheval continue et d'autres rencontres nous attendent.
Guides équestres à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Guides équestres à Cuba @Blog Cheval d'Aventure

Trinidad


Après une journée sur les routes dans nos voitures américaines, nous arrivons à Trinidad. Trinidad est une jolie ville pavée de cailloux ronds et aux rues bordées de vieilles maisons coloniales. La plupart des belles demeures coloniales tiennent encore debout car elles sont habitées par les descendants des propriétaires. Ils essayent d'entretenir ces demeures en les transformant en casas particulares. Nous y dormons et c'est le meilleur moyen de comprendre l'histoire... 
Trinidad à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Trinidad à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Au levé du jour, Juan Carlos, un natif de la ville, vient nous chercher pour notre randonnée équestre. Juan Carlos est vétérinaire et aussi guide équestre. Il voue une grande admiration aux chevaux et nous transmet avec enthousiasme sa passion .
Nous partons à cheval vers la vallée de Los Ingenios. La vallée, inscrite au patrimoine de l'UNESCO, a vécu jusqu'au XIXe siècle de la culture des cannes à sucre, d'où son nom « Ingenios » qui veut dire sucreries en espagnol. Elle fit alors la fortune des magnats du sucre jusqu'en 1850, date fatidique de la chute du prix du sucre. A cheval, nous traversons les anciennes plantations, les bâtiments de sucrerie et les autres équipements. 
L'un de nos arrêts est marqué par une pause boisson. Des cubains pressent devant nous des cannes à sucre et nous apprécions le breuvage.
Cette vallée, c'est aussi des rivières où se baignent les buffles, de grands arbres où nichent les oiseaux mouches et des manguiers avec des fruits gros comme des noix de coco.On termine la journée à cheval sur la plage, le moment est magique.
Vautours aperçus à cheval @Blog Cheval d'Aventure
Vautours aperçus à cheval @Blog Cheval d'Aventure
Nos chevauchées cubaines nous emmènent aussi vers la région du massif de l'Escambray. L'Escambray est un massif montagneux situé au centre de l'île qui culmine à 1150 m d'altitude. On découvre de nombreuses plantations de café, cela change des plantations de tabac !  

Mayarigua 


Toujours dans nos belles américaines, nous partons à la découverte d'une autre région : Mayajigua, située dans la partie nord, en bordure de la baie de Buena Vista. Nous logeons dans une finca ( ranch cubain). La finca est entourée de chevaux, de taureaux, de plantations à tabac. Nous rencontrons Marbel le propriétaire. Une fois la confiance installée, Marbel raconte sa vie à la finca, son élevage de chevaux...
Fleurs de Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Fleurs de Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Nous partons à cheval à la découverte des environs. Marbel nous explique les plantes, l'histoire de la région. Sur les sentiers au milieu d'une végétation luxuriante, nous observons de nombreux oiseaux. Notre guide équestre nous emmène voir des grottes que l'on devine seulement au dernier moment. Après quelques heures à cheval, nous nous baignons dans des piscines thermales, cela délie nos muscles !
Les soirées sont festives chez Marbel : musique, rhum et mets délicieux permettent des conversations animées entre cavaliers.   
Cavalier à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Cavalier à Cuba @Blog Cheval d'Aventure

La cavalerie 

Le cavalier cubain a gardé une culture équestre encore très en vue dans les campagnes. Descendant des premiers chevaux espagnols que Christophe Colomb puis les colons espagnols ont laissé sur l'île, le cheval de Cuba est parfaitement habitué au climat tropical. Si l'on trouve parfois un cheval mélangé de quarter horse américain en particulier, le campesino cubain est très souvent accompagné d'un cheval pas très haut, fin, au pied sûr et aux origines très anciennes.
La photographie très connue de Collares illustrant l'entrée de Camillo Cienfuego à la Havane à cheval à la tête des campesinos dans le grand défilé de la victoire en 1959, tout comme les statues de Maceo à la Havane et à Santiago de Cuba, illustrent bien combien le cheval est attaché à l'Histoire du peuple cubain.  
Cavaliers à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Cavaliers à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Pour  les cavaliers, Cuba n’a pas toujours une bonne réputation. En effet, les silhouettes très fines  des chevaux  ne sont pas rares à Cuba et malheureusement le niveau de vie très bas de certains cubains ne leur permettent pas de s’occuper correctement de leur chevaux.
En Europe, le cheval est monté pour le plaisir et n'est que rarement utilisé pour le travail contrairement à Cuba. La plupart des habitants les utilisent pour labourer les champs, pour transporter du matériel, pour aller d'un endroit à un autre. Les cubains circulent beaucoup à cheval. Sur l'île, on assiste souvent à des scènes pastorales d'autrefois.  
Charette à cheval à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Charette à cheval à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Le cheval est aussi utilisé pour le loisir par une petite partie des habitants. Les propriétaires des cavaleries avec qui nous travaillons, ont un profond respect pour cet animal. Ces chevaux sont entretenus et adaptés à la randonnée.
Tous les chevaux cubains ont  un excellent mental, sont à l’écoute, volontaires et habitués à leur environnement.
Etre à cheval à Cuba est un excellent moyen de rencontrer le peuple des campagnes de l'île, de profiter de l'authenticité des contacts, d'être accueilli facilement dans des endroits reculés.   

Les habitants de Cuba

Les cubains sont très accueillants, gentils et attachants.La musique inonde les rues, les sourires sont toujours présents, ils ont toujours un mot doux.C'est surprenant lorsqu'on se promène en ville ou même dans des villages ou campagnes reculés. 
Cubains de la rue @Blog Cheval d'Aventure
Cubains dans la rue @Blog Cheval d'Aventure
Aux environs de Trinidad, vit Julio et sa famille. Julio a une casa particular, de nombreux étrangers passent chez lui. Poussé par un photographe du National Geographic, venu en reportage dans la région, il se lance dans le photojournalisme documentaire. Il veut faire des reportages sur les campesinos ( fermiers cubains), en voiture il se retrouve souvent enlisé, la seule façon d'y aller est à cheval. Il tombe alors amoureux des chevaux. Il apprend beaucoup sur eux grâce à des livres, aux gens de passage chez lui...
Dressage de cheval à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Dressage de cheval à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
En quelques années, Julio parle à l'oreille des chevaux. Il crée une complicité étonnante entre lui et les chevaux. Les chevaux lui font confiance. Depuis, Julio essaye de montrer aux propriétaires de chevaux qu'il est possible d'utiliser un cheval sans utiliser la violence. L'apprentissage est lent avec les campesinos, mais Julio n'abandonne pas et continue d'enseigner ses méthodes de communication.   

Dormir chez l'habitant

Pendant la randonnée équestre à Cuba, nous dormons dans des casas particulares. C'est un concept original qui permet vraiment de s'immerger dans le pays. Nous vivons quelques heures au rythme des cubains, nous pouvons échanger, partager et ainsi mieux comprendre ce peuple.  C'est ce qui rend ce voyage à cheval à Cuba insolite.  
Casa particular pour cavaliers @Blog Cheval d'Aventure
Casa particular pour cavaliers @Blog Cheval d'Aventure

Conseil aux cavaliers 


Partir à cheval à Cuba , c'est : 
  • choisir l’authenticité,
  • choisir de vivre le temps d'un voyage au rythme de vie latino et caribéen,
  • découvrir des paysages époustouflants, très différents d'une région à l'autre,
  • assister à des scènes d'un autre temps,
  • galoper à travers champs,
  • goûter le cigare cubain entre deux chevauchées. 


Cavalières à Cuba @Blog Cheval d'Aventure
Cavalières à Cuba @Blog Cheval d'Aventure

Vous avez envie de faire ce voyage, découvrez-le : Que viva Cuba

Lisez d'autres articles :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !