Les coulisses d'un reportage équestre au Botswana

Les coulisses d'un reportage équestre au Botswana

Afrique / Botswana / Récits de voyage 0

L'approche à cheval de la faune fascine et interpelle. Le delta de l'Okavango fait rêver. Les deux combinés sont le lieu idéal pour des reportages.

La préparation d'un reportage équestre


Laurent, spécialiste safari, part au Botswana. Un appel à l'agence quelques jours avant son départ et Mathieu Mondoulet, journaliste-reporter est aussi du voyage. Mathieu Mondoulet, journaliste-reporter de Hémisphère Media Production a une commande de TF1, le cahier des charges est précis :
  • faire découvrir les deltas du monde 
  • et interviewer des francophones

Il doit choisir l'angle qu'il va donner à son reportage. Mathieu souhaite faire découvrir ce fleuve à travers un tourisme responsable, préservant l'environnement. Il cherche une approche différente du classique safari en voiture. Le cheval s'y prête tout à fait !
Début d'un reportage équestre @Blog Cheval d'Aventure
Début d'un reportage équestre @Blog Cheval d'Aventure

Nous rencontrons Mathieu, pour la première fois à l'aéroport de Maun. Nous : c'est Laurent, spécialiste safari chez Cheval d'Aventure, sa femme et son fils. Présentations faites, Mathieu nous explique le déroulement de son reportage équestre, comment il voit les choses et nous met à l'aise rapidement.

Nous embarquons pour le vol de brousse vers le camp. Mathieu, caméra en main, commence à filmer !

Mathieu est un journaliste de terrain. Il est seul pour faire ce reportage et s'occupe à la fois des images, du son et des textes. Il a une caméra légère et maniable, Canon EOS 5D Mark III, qui permet des enregistrements de haute qualité et de créer des effets visuels de qualité cinématographique.

A peine décollés et déjà les bras du delta se répandent sous nos yeux, les premiers éléphants sont là aussi. Mathieu filme et collecte auprès de Laurent ses premières impressions.

Une voiture safari nous attend sur la piste de brousse, puis un bateau pour rejoindre le camp. C'est déjà un premier safari. Les odeurs du bush nous enivrent et les premiers animaux, girafes et éléphants répondent présents. Mathieu filme tout.
Mathieu capte chaque instant clé grâce à ses photos
Quelques prises des cavaliers @ Blog Cheval d'Aventure

Au début, c'est assez déroutant de sentir la présence de la caméra et du micro, on a tendance à la regarder et au fur et à mesure, on l'oublie, elle fait presque partie du décor. Mathieu filme des scènes où nous devons être concentrés sur le cheval et on n'y pense plus. Ou alors ses interviews sont dans des endroits si beaux qu'on regarde autour de nous sans même se rendre compte que la caméra tourne.

Prises de vue à cheval


Pour le safari à cheval, nous partons accompagnés de deux guides. Mathieu est en bateau. Nos deux guides communiquent par radio afin que l'on se retrouve.En bateau, sur un bras du delta de l'Okavango, Mathieu longe la rive et nous trottinons sur les bords.

Il nous fait signe de traverser. Notre guide cherche l'endroit le mieux pour les chevaux et c'est parti. Les chevaux adorent aller dans l'eau, nous commençons notre traversée. L'eau est fraîche et cela surprend. Et elle est profonde par endroit. Certains chevaux plus petits n'ont plus pieds et nous nageons avec eux. La sensation est extra. Mathieu filme. Nous faisons trois passages à cheval dans l'eau. Quand Mathieu demande un dernier passage avec les chevaux, on râle car nous sommes mouillés jusqu'à la taille et on n'a plus très chaud !

On fait une petite pause pour se sécher au soleil. La pause est courte car Mathieu en profite pour faire quelques interviews ! Il profite de chaque instant et doit être très polyvalent, s'adapter à l'environnement, aux situations.
On profite de la pause pour recueillir les ressentis et émotions de Julie
Interview sur cette aventure @ Blog Cheval d'Aventure

Le delta est parsemé d'îlots créés par les termitières qui sont la plupart centenaires. Mathieu va élire domicile sur l'une d'elles et nous allons faire plusieurs passages au galop dans les plaines inondées devant sa caméra. L'un des guides l'accompagne, fusil en main, et surveille les environs. Il ne faut pas oublier que nous sommes au cœur de la vie sauvage.

Nous retrouvons Mathieu au camp. La table est mise sous un magnifique ciel étoilé. Autour d'un bon dîner, nous échangeons entre cavaliers de ce que nous avons vu dans la journée. Nous sommes deux groupes de cavaliers. Bongwe, l'un des guides, nous raconte des histoires du bush africain. Mathieu interview Laurent sur son ressenti du jour, le plus jeune des cavaliers lui sert d'assistant pour la lumière !
Mathieu observe et film ce dîner animé des récits époustouflants de la journée
Dîner animé des récits époustouflants de la journée @ Blog Cheval d'Aventure
Aux premières lueurs, Mathieu est déjà parti capter les premières couleurs du réveil de la savane.

Nous le retrouvons un peu plus tard, cette fois-ci il est en 4x4. Quelques girafes sont un peu plus loin, il a bien envie de faire des images avec elles et les chevaux. L'un de nos guides va les prendre à revers pour les faire aller dans la direction où nous sommes. Les girafes arrivent et nous partons au galop avec elles. L'instant est magique. Les images le seront aussi.

Vu des airs


Pour appréhender toute la dimension du delta et des méandres de ce fleuve sans débouchée sur la terre, il faut s'élever dans les airs.

Aux heures chaudes du début d'après-midi, où la savane est assoupie, un hélicoptère vient rompre ce silence et se poser près du camp. Mathieu, Laurent et son fils embarquent.

Au sol, cinq cavaliers, nombre idéal pour les prises de vue, se préparent. Les cavaliers partent en tête à la rencontre d'animaux. La recherche est rapide tant cette partie du delta est généreuse en faune. Nous communiquons par radio avec les airs. Le pilote est expérimenté, il sait à quelle altitude voler sans déranger les différentes espèces tout en permettant de bonnes prises de vue.
Face à face avec des éléphants @ Blog Cheval d'Aventure
Face à face avec des éléphants @ Blog Cheval d'Aventure

Très rapidement, on croise deux éléphants. Nous partons au galop avec eux, l'instant est grandiose. Les éléphants s'arrêtent et nous les observons à une certaine distance. L'un deux est énervé par notre présence, il agite ses oreilles en signe d'intimidation, barrit et l'instant d'après nous charge. Nous réagissons très vite et partons au galop. L'éléphant abandonne rapidement ! Les images seront magnifiques. Nous venons de vivre quelque chose de très fort, d'exceptionnel, nous espérons que les images réussiront à faire passer les émotions que nous venons de vivre.

Galopade avec des gazelles @ Blog Cheval d'Aventure
Galopade avec des gazelles @ Blog Cheval d'Aventure

L'hélico est toujours là, nous repartons pour un galop endiablé les sabots dans l'eau avec un troupeau de cobes de Lechwe. Elles partent dans toutes les directions et nous les suivons en zigzagant derrière elles. 

Les cavaliers prennent le chemin des écuries et l'hélico va plus au cœur du delta pour capter de nouvelles images.

Mathieu est resté à nos côtés 3 jours, il a filmé plusieurs heures, fait des interviews de différentes personnes pour faire un montage de 4 minutes.

Interview face aux éléphants @Blog Cheval d'Aventure
Interview face aux éléphants @Blog Cheval d'Aventure

Nous n'avons pas vu le reportage avant sa diffusion nationale et on se demande toujours comment les images seront interprétées. Nous sommes agréablement surpris par le rendu final. L'agence Cheval d'Aventure est bien mise en avant à travers Laurent, l'approche à cheval de la faune est bien retransmise. Les images reflètent bien ce qu'on a vécu sur place.        
Le reportage est passé le dimanche 17 juillet 2016 dans le journal de 20h sur TF1. Malheureusement, le replay n'est plus disponible.

Lisez aussi cet article pour en savoir plus :

Envie de partir :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !