Partez pour un safari à cheval au Botswana !

Partez pour un safari à cheval au Botswana !

Afrique / Botswana / Récits de voyage 0

Un rêve devient réalité : un camp confortable en plein coeur de la  brousse, pour chevaucher au milieu des éléphants, des zèbres et autres herbivores, nous y sommes !

Arrivée à l'aéroport de Maun au Botswana où notre avion taxi nous attend sur la piste. C'est parti pour un vol de 45 minutes au-dessus du delta de l'Okavango : nous assistons à un déferlement de nature, de faune, de lumières et de couleurs, c'est un régal.
Notre avion atterrit sur une piste en plein bush. On est hors du temps. Au bout de la piste de brousse, le véhicule de safari nous attend pour un court transfert vers notre camp équestre.
Le camp se fond dans la végétation, il est au bord de la rivière Selinda au nord est du delta. L'emplacement est exceptionnel, isolé et difficile d'accès autrement qu'en avion.
Notre tente, tout confort, est  en parfaite harmonie avec l'environnement. 
Camp de Motswiri au Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Camp de Motswiri au Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Ici, on est déconnecté de tout, pas de réseau, pas de wifi, on se laisse vivre avec la nature et on redécouvre les choses simples de la vie. 

Un safari à cheval exceptionnel


Les journées s'enchaînent toutes plus incroyables les unes que les autres.
Tôt le matin, nous émergeons à peine de notre nuit, le morning tea nous réveille apporté par des femmes tous sourires.
On se prépare rapidement pour retrouver le reste de l'équipe autour d'un feu pour le petit-déjeuner. On assiste à un ballet de calaos qui virevoltent à la recherche de miettes de pain.
Les chevaux sont prêts, en selle ! Et c'est parti pour un safari à cheval. Notre guide John, connait les pistes et recoins de ce bout de savane par cœur.
Les animaux sont au rendez-vous, nous avons beaucoup de chance. Nous observons des wild dogs qui se chamaillent pour une carcasse d'antilope. Ils sont très occupés et notre présence ne les perturbent pas. Il ne reste que 300 lycaons à travers le Botswana, c'est-à-dire très peu.Les chevaux sont calmes et observent la scène avec nous.
Wild dog au Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Wild dog au Botswana @Blog Cheval d'Aventure

Plus loin, nous partons au galop dans les plaines inondées. Une sensation de liberté nous envahie. Koudous, zèbres, cobes de Lechwe nous regardent passer. Ces lechwes sont adaptées pour l'eau. Leurs sabots longs, pointus et écartés permettent une meilleure adhésion dans l'eau.  
Aucun des animaux que nous croisons ne semblent dérangés par notre présence, ils nous assimilent à l'un des leurs et ne voient pas de danger de notre part.

Dans la rivière Selinda, un troupeau d'éléphants se baignent. Les adultes aspergent les plus jeunes. Les jeunes jouent entre eux. A côté, un buffle, immergés presque complètement dans l'eau, se régale de l'herbe. Elle a un goût sucré exquis parait-il. Nous comprenons mieux pourquoi nos chevaux, eux aussi, aiment la traversée des rivières et il est toujours difficile de les faire sortir.
Elephant à Motswiri, Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Elephant à Motswiri, Botswana @Blog Cheval d'Aventure

Après une chevauchée à travers une forêt de mopanes, le déjeuner est dressé en pleine savane et une coupe de champagne nous accueille. On croit rêver et pourtant on y est bien ! 
Aux heures chaudes, nous profitons d'une bonne sieste sur la terrasse du camp. La rivière est à quelques mètres, jumelles en main, nous admirons des aigles pêcheurs, des oiseaux bleus et d'autres encore dont nous ne connaissons pas le nom. Peu importe, leurs couleurs sont superbes.
Au galop à Motswiri au Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Au galop à Motswiri au Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Après le tea time, nous repartons à cheval pour profiter pleinement des couleurs de fin de journée. Bientôt, la savane se pare de couleurs du rouge au jaune en passant par l'orangé, le spectacle est féerique.
Nous rejoignons le camp, les chevaux dorment à l'abri des lions. A cette heure, la savane offre une autre image, les bruits des animaux sauvages prennent possession de la brousse.
Le soir près d'un feu et sous un ciel aux mille et une étoiles, on se retrouve autour d'un excellent dîner.
Soirée au camp équestre de Motswiri @Blog Cheval d'Aventure
Soirée au camp équestre de Motswiri @Blog Cheval d'Aventure
La nuit, la magie continue. Blottis sous la couette, on entend le ricanement d'une hyène, le rugissement d'un lion. Plus proche, les arbres sont vivement secoués, on aperçoit une ombre à travers la tente, un éléphant se régale des feuilles. Dormir est aussi une expérience insolite.

Le camp


La réserve de Selinda est l'un des sanctuaires pour la faune et la flore africaine. Elle fait partie d'un projet de conservation des Grandes Plaines mis en place par les photographes de National Geographic et des cinéastes Derek et Beverley Joubert.
A l'est de la réserve se trouve la rivière Linyanti et au nord la réserve Kwando. Ici on est au nord du delta de l'Okavango.
La faune varie en fonction du niveau de l'eau. A la saison sèche, on voit peu d'éléphants et de buffles.
L'eau envahie ce bout de savane de mi-mai à mi-septembre. L'arrivée de l'eau est une fête. La faune change, buffles et éléphants descendent de Zambie et du Zimbabwe et peuplent la rivière et ses méandres. Ils sont alors partout et ils leur arrivent souvent de traverser le camp !
Au camp de Motswiri, Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Au camp de Motswiri, Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Le camp est intime, seulement 5 tentes, c'est sophistiqué et confortable. Il est entièrement autonome en énergie solaire. On semble ne pas laisser d'empreintes derrière nous.
Une trentaine de personnes travaillent dans ce camp pour notre confort et bien être. On les croise dans les allées du camp, dans la tente mess. Ils sont toujours avec le sourire.
L'atmosphère est sereine et vous vous sentez rapidement comme à la maison.  

Les chevaux


Carmen est la responsable des chevaux du camp. D'origine sud-africaine, elle a commencé l'équitation jeune.
Aujourd'hui elle a concilié ses deux passions : le cheval et le bush. Carmen entraîne les 20 chevaux. La plupart sont des boerperd, en afrikaner cela signifie "cheval des fermiers". Ce sont des chevaux travailleurs, bien dans leur tête.
La journée, ils sont en liberté et le soir ils dorment dans les écuries pour éviter de mauvaises rencontres.
Chaque jour, Carmen les fait travailler dans la carrière aménagée dans la brousse. Ils sont tous de grands sportifs. Les chevaux ont l'habitude des animaux sauvages, des bruits, des odeurs de la savane et aiment les sorties en brousse.
Palefrenier aux écuries à Motswiri @Blog Cheval d'Aventure
Palefrenier aux écuries à Motswiri @Blog Cheval d'Aventure
Carmen vous choisit toujours le cheval adapté et vous pouvez changer si quelque chose ne vous convient pas. Ses chevaux sont calmes et on arrive ainsi en selle à jongler entre les rênes, l'appareil photo et les jumelles !  

Autres activités


Ce camp a la particularité d'accepter les non-cavaliers et d'avoir des activités adaptées.
Le camp de Motswiri est réputé pour ses safaris à pied. C'est la meilleure façon d'être au plus près de la nature. Nous sommes donc partis en petit groupe avec deux guides. Notre guide bushman nous apprend à reconnaître les traces des animaux et les excréments. Pour les traces d'animaux malgré ses explications bien précises, il n'est pas toujours évident de savoir si la trace est très fraîche ou pas.
Deux lobes c'est un guépard, une hyène, trois lobes c'est un lion, un léopard... Notre imagination se laisse aller et on espère apercevoir l'un de ces animaux...
Il nous explique aussi  quelques plantes.

Nous apercevons des zèbres. Nous nous dissimulons près des arbres afin de les observer. Ils nous repèrent vite et s'éloignent rapidement. C'est difficile d'observer à pied.

On peut aussi partir explorer les alentours en bateau. En bateau à moteur à fond plat ou en mokoro, nous parcourons les méandres du fleuve. A certains endroits, il y a peu d'eau et il faut bien rester dans le chenal. Beaucoup d'oiseaux vivent près de l'eau, les aigles pêcheurs guettent. Notre guide est passionné d'oiseaux et nous apprend beaucoup. de choses.
Mokoro à Motswiri, Botswana @Blog Cheval d'Aventure
Mokoro à Motswiri, Botswana @Blog Cheval d'Aventure

Quelque soit l'activité choisie dans la journée, on découvre toujours des choses insolites et incroyables.
On s'endort avec plein d'images et impatient d'être au lendemain pour un nouveau safari.   

Découvrez Motswiri en vidéo :
Découvrez Motswiri en vidéo @Blog Cheval d'Aventure
Découvrez Motswiri en vidéo @Blog Cheval d'Aventure

Envie de partir à Mostwiri : découvrez le voyage

Lisez d'autres articles : 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !