En selle pour les Jeux Olympiques de Rio !

En selle pour les Jeux Olympiques de Rio !

Actus équestres / Amérique du Sud / Brésil / Destinations / RDV équestres / Sports équestres 0

Pour la première fois en Amérique du Sud, les Jeux Olympiques viennent enflammer le territoire du criollo, du paso fino, des gauchos et tant d'autres... C'est le Brésil qui accueille cette année les stars de l'équitation dans des épreuves où la France concourt aux côtés des plus grandes équipes.

Le Brésil, hôte des Jeux 2016


Brésil, biographie d'une terre de contrastes


Par où commencer ? Paysages paradisiaques, biodiversité extraordinaire, richesse culturelle, ambiance festive... Le Brésil est un pays d'exception.

Avec une superficie égale à 16 fois la France, il occupe une bonne partie de l'Amérique du Sud et représente le cinquième plus vaste pays du monde. Avec ses 6 275 km et ses 110 affluents, l'Amazone est le fleuve le plus puissant de la planète et constitue 20 % des ressources en eaux douces de la Terre. Autant dire que ça laisse de la place pour une biodiversité abondante et riche qui n'a de cesse d'émerveiller les voyageurs et notamment les cavaliers.

Randonnée à cheval sur les plages brésiliennes @Blog Cheval d'Aventure
Randonnée à cheval sur les plages brésiliennes @Blog Cheval d'Aventure

Entre Rio de Janeiro où métropole, jungle et océan se côtoient, les incontournables chutes d'Iguaçu qui témoignent d'un spectacle naturel puissant, l'archipel Fernando de Noronha où les fonds marins sont des plus magiques, ou encore les centaines de kilomètres de littoral, le Brésil peut littéralement être qualifié de paradis tropical.
L'Amazonie constitue une véritable réserve de la diversité des espèces rencontrées au Brésil. Au cœur du Pantanal, vaste plaine marécageuse, ce sont des centaines d'espèces d'oiseaux, de mammifères, de poissons et de reptiles qui se rassemblent lors du retrait des eaux sur les terres... un véritable sanctuaire de la vie animale.

Toucan aux couleurs vives @Blog Cheval d'Aventure
Toucan aux couleurs vives @Blog Cheval d'Aventure

Terre de contrastes, le Brésil témoigne d'une diversité culturelle des plus uniques. Allemande, italienne, portugaise, africaine... Ce sont ces populations qui métissent le Brésil et dont le mélange donne naissance à une culture des plus diverses. Avec des saveurs afro-brésiliennes ou encore européennes, la gastronomie en est d'ailleurs témoin !
La musique qui retentit dans tout le pays est influencée par trois continents dont les sonorités africaines sont belles et bien présentes. Si le pays est connu pour sa vie rythmée par la musique et la fête, le carnaval de Rio en est bien le symbole !

L'architecture des villes brésiliennes est imprégnée de la colonisation portugaise où couleur et style baroque se succèdent. Des villes comme Ouro Prêto, Tiradentes ou encore Paraty sont de hauts lieux incontournables pour un voyage dans le temps jusqu'à l'époque coloniale.

Le Brésil c'est aussi et finalement une rencontre humaine inoubliable. Au cours des randonnées à cheval au Brésil , vous avez l'occasion de croiser la route des pantaneiros, ces gauchos brésiliens au cœur du Pantanal où les traditions sont encore bien authentiques. Dans un pays où précarité et croissance économique s'affrontent chaque jour, vous retrouvez une population où la joie et la musique rythme leur vie, et où la générosité y est omniprésente.

Pantaneiros sur son cheval au cœur du Pantanal @Blog Cheval d'Aventure
Pantaneiro sur son cheval au cœur du Pantanal @Blog Cheval d'Aventure

Le cheval dans la culture brésilienne


Emblème de l'époque coloniale, le cheval occupe une place importante dans l'histoire des pays sud-américains. Il est le fruit de croisements entre chevaux ibériques et de juments locales, dont sont issues des races réputées dans le monde équestre pour leur vivacité et leur robustesse.

Si les pays des gauchos voisins possèdent leur propre race chevaline comme le criollo argentin, le paso fino ou encore le paso peruano... Pourquoi pas le Brésil ? Le mangalarga marchador est un cheval 100 % made in Brésil, né dans le sud du pays dans l'Etat du Minas Gerais. Ce cheval brésilien a grandement participé à l'essor économique du pays, d'abord employé comme moyen de transport et animal de rente, et fait aujourd'hui parti du patrimoine national.

Pantaneiro en plein travail avec le bétail @Blog Cheval d'Aventure
Pantaneiro en plein travail avec le bétail @Blog Cheval d'Aventure

Cette race est le résultat de croisements entre cheval portugais alter real et juments locales, ensuite améliorés par un apport de sang de trotteurs, de pur-sang arabes, anglo-arabes et selles américains. Le mangalarga a la particularité de posséder deux allures de trot naturel : la marcha batida (allure latérale à quatre temps réguliers) et la marcha picada (alternance entre le bipède diagonal et latéral, impliquant trois sabots au sol en même temps).

L'équitation au Brésil


Si le cheval occupe une place importante dans l'histoire brésilienne, l'équitation n'est pourtant pas une pratique sportive si répandue. Et pourtant, même si les moyens financiers sont insuffisants, le Brésil a tout de même réussi à briller au sein des compétitions équestres avec notamment Nelson Pessoa (surnommée le "sorcier brésilien"), suivi de son fils Rodrigo Pessoa, ainsi que Pedro Veniss, Alvaro de Miranda... Ces stars du monde équestre brésilien évoluent en majorité en Europe, où les compétitions sont nombreuses et ravissent ces cavaliers en quête de victoire.

Cheval sud américain @Blog Cheval d'Aventure
Cheval sud américain @Blog Cheval d'Aventure

Bien que l'endurance soit la discipline la plus représentée en Amérique du Sud, c'est le saut d'obstacles qui offrent le plus de victoires aux équipes sud américaines. En équipe ou en individuel, les brésiliens sont de redoutables cavaliers qui ont pu entendre leur hymne national retentir de nombreuses fois sur les plus belles pistes du monde.

Le site olympique équestre


Les disciplines équestres se déroulent au centre d'équitation olympique de Deodoro, à l'ouest de Rio dans les terres brésiliennes. C'est sur une surface de plus d'un million de mètres carrés que les Vestes Bleues affrontent les meilleurs cavaliers du monde !

L'histoire des sports équestres aux Jeux


Les premières épreuves


Les trois disciplines présentées pour les épreuves équestres aux Jeux ont été officiellement mises en place pour les Jeux Olympiques de Stockholm en 1912... Mais avant ?  En 1900, l'équitation fait son apparition aux Jeux avec une compétition de polo et le concours hippique. Après des propositions de disciplines diverses, le concours est finalement composé de 5 épreuves :

  • Saut d'obstacles
  • Saut en largeur
  • Saut en longueur
  • Concours de cheval de selle
  • Concours d'attelage à quatre

Les sports équestres sont rayés du programme olympique entre 1900 et 1912. C'est grâce au Comte Clarence Von Ronsen que les sports équestres font leur grand retour aux olympiades pour les Jeux de 1912. Il propose un programme s'adressant à un public plus large et pas seulement militaire avec les disciplines présentées aujourd'hui que sont le dressage, le concours complet et le saut d'obstacles.

Pendant et après les guerres mondiales


Durant les cinq éditions des Jeux comprises entre 1920 et 1936, les sports équestres présentent des cavaliers essentiellement militaires sur les différentes épreuves. La motorisation de la cavalerie se développant, les Jeux sont l'occasion de donner un nouveau débouché pour les officiers et leurs chevaux.

Les Jeux de 1920 à Anvers propose une discipline unique qui ne sera présentée qu'une fois dans l'histoire des sports équestres aux Jeux, la voltige !

A la sortie de la Seconde Guerre mondiale, les conséquences sur les Jeux sont fortement marquées notamment au niveau des chevaux. Un très grand nombre de chevaux de selle ayant péri dans le conflit, la qualité des chevaux concurrents a baissé, plus particulièrement en France et en Allemagne. Les rectangles de dressage voient alors apparaître des chevaux plus lourds et puissants imposant un style différent, donnant lieu à un nouveau mode de jugement.

L'arrivée des femmes


Alors que les sports équestres sont exclusivement réservés aux hommes et militaires, les Jeux de 1952 à Helsinki changent la donne et permettent la participation des civils et des femmes ! Seul la discipline du dressage est accessible aux femmes, il faut attendre les Jeux de 1956 à Melbourne pour qu'elles puissent participer au saut d'obstacles et ceux de 1964 à Tokyo pour le concours complet.

La particularité des sports équestres


L'équitation représente l'unique sport où les animaux sont en compétition avec l'Homme, ainsi qu'un des rares où hommes et femmes s'affrontent.

Les épreuves de sports équestres


Dressage


L'épreuve de dressage se déroule à partir du 10 et 11 août avec le Grand Prix, suivi du Grand Prix Spécial le 12, puis du Grand Prix Libre en musique qui clôture cette discipline le 15 août.

Le Grand Prix et le Grand Prix Spécial sont des épreuves qui se déroulent par équipe. Bien que les équipes soient composées d'un maximum de quatre cavaliers, le classement s'établit à partir des trois meilleurs scores additionnés.
Le Grand Prix Libre en musique est une épreuve individuelle où seuls les 18 meilleurs couples peuvent tenter leur chance sur les rectangles. Chaque reprise de dressage se compose autour d'une trentaine de mouvements sur une durée moyenne de 8 minutes, chaque figure étant notée sur 10 avec des coefficients propres à chacune... Peu de temps pour tout faire à la perfection sans un crin de travers !

Concours complet


Le concours complet, c'est la première discipline présentée avec le dressage les 6 et 7 août, s'en suit du cross le 8 août et le saut d'obstacles le 9 août.

Ici, les cavaliers s'affrontent sur les trois disciplines sous forme d'équipe pour chaque nation. Pour former une équipe, le pays doit pouvoir présenter au minimum 3 couples (5 au maximum), où seulement les trois meilleurs scores seront retenus.
Le classement des équipes est déterminé à l'issu des trois jours de compétition, où les pénalités de chaque équipe sont additionnées. Pour ce qui est du classement individuel, il s'effectue sur un second tour de saut d'obstacles où seul les 25 meilleurs couples peuvent participer.


Concours de saut d'obstacles


Les premières qualifications pour le concours de saut d'obstacles débutent le 14 août. Les première et deuxième manches par équipe se déroulent respectivement les 16 et 17 août, tandis que la finale individuelle en 2 manches clôture la discipline le 19 août.

Le concours se compose de quatre parcours propres à chaque jour, alternant les qualifications pour le classement individuel et par équipe. Le premier jour correspond à la qualification pour la médaille individuelle tandis que le deuxième et troisième jour compte pour les médailles individuelles et par équipe, puis le quatrième jour compte pour la finale de compétition individuelle.
Le classement par équipe s'établit par l'addition des scores des trois meilleurs couples de chaque pays. Quant au classement individuel, il est constitué à partir du quatrième jour en deux tours, où le second tour n'est accessible qu'aux vingt premiers couples du premier tour. Les médailles sont ensuite décernées en fonction de l'addition des pénalités des deux épreuves.

Paralympique


Alors que les Jeux sont clôturés le 21 août, les Jeux paralympiques reprennent le flambeau du 7 au 18 septembre. L'équitation est bien présente avec une discipline seulement, le para-dressage qui se décline en plusieurs sous-catégories organisées en fonction du degré de handicap. Les épreuves en équipe prennent place du 11 au 13 septembre, tandis que l'épreuve individuelle se déroule le 16 septembre.

Les cavaliers de l'équipe de France


Les Jeux de Rio ont accueilli pour la première fois depuis les Jeux d'Atlanta en 1996 une équipe française sur toutes les disciplines, avec de belles médailles ! Cette année, les équipes pour les sports équestres ont été composées de 5 couples cavalier/cheval, dont un servant de réserviste.

L'épreuve de dressage :
  • Stéphanie Brieussel & Amorak
  • Ludovic Henry & After You
  • Karen Tebar & Don Luis
  • Pierre Volla & Badinda Altena
  • Alexandre Ayache & Axel (Réserviste)

L'épreuve de concours complet :
  • Karim Laghouag & Entebbe de Hus
  • Mathieu Lemoine & Bart L
  • Astier Nicolas & Piaf de B'Neville
  • Thibaut Valette & Qing du Briot*ENE-HN
  • Nicolas Touzaint & Crocket 30 (Réserviste)

L'épreuve de saut d'obstacles :
  • Roger-Yves Bost & Sydney Une Prince*Treize
  • Simon Delestre & Ryan des Hayettes*Hermès
  • Pénélope Leprévost & Flora de Mariposa
  • Kevin Staut & Rêveur de Hurtebise*HDC
  • Philippe Rozier & Rahotep de Toscane (Réserviste)

A notre grande joie, cette année, les cavaliers des Jeux Olympiques de Rio ont brillamment relevé le défi de la victoire. La France décroche l'or en concours complet par équipes devant l'Allemagne et l'Australie. 

Les grands gagnants par équipes :
  • Kevin Staut 
  • Pénélope LePrevost 
  • Phillippe Rozier 
  • Roger-Yves Bost 

Partez au Brésil pour une chevauchée en plein cœur de la nature sauvage du Pantanal, à la rencontre des gauchos brésiliens, ou encore sur les plages paradisiaques de Bahia.

Découvrez d'autres articles :


Cet article vous a plu ? Partagez-le !