A cheval sur les traces du loup

A cheval sur les traces du loup

Europe / France / Paroles de cavaliers / Portraits / Récits de voyage 0
 Avec sa fille Thaïs, 17 ans, la cavalière Anne-Sophie Perrot prépare un voyage à cheval de plusieurs semaines sur les traces du loup, entre Drôme et Jura, afin d’initier une réflexion collective sur un sujet aussi sensible que d’actualité. 

Rando en mère et fille

Anne-Sophie Perrot est ATE (Accompagnatrice de Tourisme Équestre) et monitrice d’équitation spécialisée en éthologie, dans le Jura.
© Anne-Sophie Perrot
Mère et fille partagent la passion du cheval © Anne-Sophie Perrot
Également agricultrice et éleveuse de chevaux de race Franche-Montagnes, elle possède un centre de tourisme équestre, la Cavalerie de la Petite Montagne à Valzin (39),  et partage sa passion du cheval avec sa fille Thaïs, 17 ans.
En mère et fille, les deux cavalières vont partir cet été pour un voyage à cheval pas comme les autres. En effet, ce ne sera pas une « simple » rando, mais un périple équestre sur les traces du loup, de plus en plus présent en France. L’objectif ? « Réfléchir à la problématique du loup, à ce qu’il apporte dans la biodiversité, et faire parler les différentes personnes concernées – éleveurs, spécialistes… Sans jugement, et caméra au poing ! » 
Pour le Mag des Cavaliers Voyageurs, Anne-Sophie et Thaïs ont répondu à nos questions : 

On parle souvent des éleveurs de brebis ou moutons confrontés à la prédation du loup, beaucoup moins des éleveurs ou des propriétaires de chevaux. Quelle est la problématique aujourd’hui ?

Plusieurs chevaux ont déjà été mortellement attaqués par des loups. C’est arrivé récemment dans le Queyras, dans les Alpes-de-Haute-Provence… J’habite dans le Jura, dans une zone « Natura Sensible », à proximité de la forêt.
© Anne-Sophie Perrot
Seule au monde avec son cheval © Anne-Sophie Perrot
Or, nous savons que le loup arrive dans notre région, et qu’il pourrait s’attaquer aux chevaux. Le problème vient aussi du fait que nous avons des chiens, et qu’après une attaque par des loups, cela réanime chez les chevaux la peur du chien. Il y a donc une réelle inquiétude par rapport à la panique possible des chevaux.  

Que souhaitez-vous découvrir, et faire comprendre, à travers ce voyage à cheval ?

Nous voulons découvrir par nous-mêmes ce que les autres vivent avec le loup : agriculteurs, propriétaires…Les loups arrivent de plus en plus d’Italie, ils sont à la frontière italienne, dans le Mercantour, dans les Alpes-de-Haute-Provence, dans le Jura désormais… Au début c’étaient des loups de passage, mais là, on sait qu’une meute est en train de se constituer. 

Quel type de voyage équestre préparez-vous ?

Nous voulons partir début août, pour environ 6 semaines et sur un itinéraire de 500 à 600 km environ.
Pixabay
Le loup, arrivé d'Italie, est de plus en plus présent en France © Marcel Langthim/Pixabay
Nous passerons par la Drôme, le Vercors, le plateau des Glières et la chaîne du Jura. L’idée est vraiment de suivre la trace du loup, or il passe par les zones les moins peuplées.  

Gite ou bivouac ? 

Nous serons en autonomie, en bivouac. Nous avons déjà un petit réchaud de 90 grammes, qu’on peut chauffer à l’alcool ou au bois, et un purificateur d’eau. Le but, c’est d’avoir environ 4 jours d’autonomie complète.

Et les chevaux ?

Nous partons avec trois chevaux : nos deux montures, et un cheval de bât qui ne sera pas trop chargé. Le cheval de bât, c’est lui qui portera le moins !

La problématique du loup en France est un sujet sensible. Comment comptez-vous l’aborder ?

Justement, ma peur c’est que c’est un sujet très sensible mais bon, l’avantage c’est qu’on passera comme une fusée ! Je ne veux pas créer de polémiques, mais au contraire initier une réflexion collective sur les grosses problématiques.
© Anne-Sophie Perrot
Les forêts du Jura sont propices à la présence du coup © Anne-Sophie Perrot
Nous voulons suivre l’itinéraire du loup, comprendre sa pénétration en France et voir comment les gens se débrouillent avec ça. De toute façon, on ne peut pas exterminer le foyer en France, il faudra donc vivre avec.

La nature et les animaux sont visiblement au cœur de vos préoccupations ?

Oui, dans mon centre de tourisme équestre, on est axé sur la rando et l’éthologie.  Nos chevaux sont dehors toute l’année. On travaille de manière à se rapprocher le plus possible de la nature des chevaux

Comment comptez-vous financer votre projet ?

Nous avons déjà reçu la « bourse ses possibles » de Lons-le-Saunier, et pendant les vacances de février, nous mettrons en place une cagnotte participative sur Ulule.
© Anne-Sophie Perrot
Anne-Sophie prévoit de faire un voyage pédagogique et ouvert d'esprit © Anne-Sophie Perrot
Et nous avons déjà trouvé un producteur de films animaliers. D’ailleurs, il nous prête le matériel, notamment la caméra. C’est une caméra équipée d’un stabilisateur, très petite et légère, idéale pour bien l’avoir en main et faire de belles images à cheval. 

Qui va filmer ?

C’est Thaïs qui va filmer !  Elle s’entraîne déjà avec la caméra, à pied et à cheval .

Pourrons-nous vous suivre durant votre randonnée ?

Oui, tout au long de notre voyage équestre, nous allons donner des nouvelles via Facebook.  

Thaïs, êtes-vous une cavalière passionnée depuis toute petite ? Voulez-vous en faire votre métier ?

En fait, quand j’étais petite, eh bien… le cheval volait un peu ma maman ! Alors, enfant, j’avais plutôt un rapport négatif avec le cheval. C’est vers 14-15 ans que je m’y suis mise vraiment. Et aujourd’hui, le fait de construire ce projet commun avec maman, c’est formidable. Pour l’instant, je suis en 1ère S et j’aimerais plutôt devenir ingénieur agronome.  
© Anne-Sophie Perrot
"Loup, y es-tu ?" © Anne-Sophie Perrot

Propos recueillis par Natalie Pilley. 

Photos : © Anne-Sophie Perrot 
Photo édito : ©Jonny Lindner/Pixabay

Cavalerie de la Petite Montagne, 8 rue du four à pain, Montadroit, 39 240 Valzin-en-Petite-Montagne
Mail : annesophie@juracheval.com - Tél : 06 73 79 77 91
Plus d’infos sur le projet d’Anne-Sophie et Thaïs sur leur page Facebook 
Découvrez aussi leur site internet 
Anne-Sophie Perrot est également l'auteure d'un livre paru en 2018, sous le nom d'Anne-Sophie Obellianne : Gérer et éduquer son cheval au naturel (éditions Ulmer) 
Disponible sur Amazon

Lisez aussi sur le blog :