Archéologie : des chevaux enterrés debout en Bulgarie

Archéologie : des chevaux enterrés debout en Bulgarie

Bulgarie / Cultures équestres / L’art et les chevaux 0
La Bulgarie reste le site de la toute première découverte archéologique d’une nécropole contenant des chevaux enterrés debout il y a 2300 ans.

Deux chevaux tirant un char


Deux chevaux enterrés debout et tirant un char vieux de plus de 2000 ans… Cette découverte exceptionnelle avait eu lieu en 2013 en Bulgarie, qui était à ce jour le seul pays où des archéologues avaient découvert une telle mise en scène.

Ces chevaux bulgares sont les descendants des chevaux enterrés il y a 2300 ans ! @Blog Cheval d'Aventure
Ces chevaux bulgares sont les descendants des chevaux enterrés il y a 2300 ans ! @Blog Cheval d'Aventure

Seconde nécropole équine mise à jour


Pour la seconde fois dans l’histoire de l’archéologie, le même scénario s’est reproduit début décembre 2018 avec la découverte d’une nécropole équine similaire…  mais cette fois dans le Yorkshire, au nord-est de Angleterre. Ce stupéfiant attelage,  datant de l’Age de Bronze, a été découvert par les équipes du MAP Archaeological Practice, une structure privée qui effectue des fouilles d'archéologie préventive au Royaume-Uni.

MAP
Les archéologues britanniques au travail   © MAP/Facebook

Une pratique extrêmement rare


«Les tombes à char sont assez fréquentes à cette époque, on en a déterré quelques centaines en France», raconte Patrice Méniel, directeur de recherche au CNRS, professeur en archéozoologie et spécialiste de l'Âge du Fer en Gaule. «En revanche, les chevaux enterrés debout sont beaucoup plus rares. En dehors du site en Bulgarie, je ne connaissais aucun exemple d'une telle pratique (à part quelques cas, peu comparable en Égypte ancienne).»

Cavalière bulgare en costume traditionnel @Blog Cheval d'Aventure

Près de 3000 km séparent les deux sites anglais et bulgare, mais dans les deux cas les chevaux ont été soigneusement déposés en position de course. «Comme s'ils allaient s'élancer hors de la tombe», expliquent les archéologues anglais au Yorkshire Post.

La Bulgarie a toujours été une terre équestre... aujourd'hui comme il y a 2300 ans ! @Blog Cheval d'Aventure
La Bulgarie a toujours été une terre équestre... aujourd'hui comme il y a 2300 ans ! @Blog Cheval d'Aventure

Une scène de l’Âge de fer


Fait étonnant, dans la  nécropole équine britannique, un squelette d’homme enterré en position fœtale a été découvert à proximité des chevaux. Il semble s’agir d’un guerrier âgé de 17 à 25 ans, sans doute tombé lors d’une bataille. Les chercheurs se sont longtemps demandés si enterrer un homme avec son char était un signe de noblesse mais au vu du grand nombre de chars découverts (en France par exemple), il doit sûrement s’agir d’une pratique courante à cette époque. Datés de l’Âge de fer moyen, les chevaux sont moins bien conservés que ceux du site bulgare : il manque les crânes des animaux. 

Cheval paissant dans la brume de Bulgarie @Blog Cheval d'Aventure
Cheval paissant au bord de l'eau en  Bulgarie @Blog Cheval d'Aventure

Partez en randonnée  équestre en Bulgarie avec Cheval d'Aventure

Lisez aussi sur le blog :