Installer un  bivouac en randonnée

Installer un bivouac en randonnée

Brèves / Destinations / On a testé pour vous / Préparer sa rando 0
En randonnée équestre, le bivouac en pleine nature fait partie des plus grands bonheurs... à condition de l'avoir bien préparé. Voici quelques conseils pour un bivouac réussi, en toute sécurité pour vos chevaux et pour vous !

Bivouaquez au bon endroit


La scène maintes et maintes fois revue de la bande de cow-boys bivouaquant au bord de la rivière, avec pour seul abri la voûte d’un ciel étoilé, en a fait rêvé plus d’un.

@Blog Cheval d'Aventure
Bivouac dans l'Altaï, en Mongolie, au bord d'un lac @Blog Cheval d'Aventure

Quoi de plus sympa, en effet, que de passer la nuit en pleine nature avec son cheval ? Si l’idée est savoureuse, la réussite d'un bivouac demande tout de même un peu de jugeote et d’organisation.  Petit tour d'horizon des gestes à faire... ou à ne pas faire, que vous randonniez en France ou à l'étranger.
Car une chose est sûre : après une journée de balade, on a plutôt envie de souffler un peu. Et pourtant, il faut mettre la main à la pâte pour installer le campement.

@Blog Cheval d'Aventure
Campement dans la vallée de l'Orkhon en Mongolie @Blog Cheval d'Aventure

Si votre rando est complètement planifiée, le lieu est déjà prévu, mais si ce n’est pas le cas, il faut fouiner un peu pour dénicher un endroit convenable. Le choix doit alors prendre en compte quelques éléments incontournables :

Règles d'or en bivouac


·  On évite de s’installer sur une propriété privée (un pré appartient toujours à quelqu’un) sans avoir pris la précaution de demander l’autorisation. Le propriétaire refuse rarement, mais il aime bien qu’on lui demande.

·     L’eau est indispensable. Que ce soit pour abreuver les chevaux (partons du principe que vous êtes plusieurs), pour se laver ou pour préparer la popote, il faut s’installer à proximité d’un point d’eau. Le robinet de la ferme voisine  peut très bien convenir. Au besoin il ne faut pas hésiter à frapper aux portes, au moins pour abreuver vos chevaux.

@Blog Cheval d'Aventure
Chevaux à l'attache juste  devant la tente en Cappadoce, Turquie @Blog Cheval d'Aventure

Un petit truc : emportez toujours dans vos sacoches un sac plastique assez solide. Si vous êtes loin d'habitations et près d'une rivière qui n'est pas accessible à vos chevaux, il fera office de seau pour les faire boire.

·     L’endroit choisi doit permettre d’installer les chevaux et les cavaliers avec un minimum de confort et un maximum de sécurité. Un bouquet d’arbres permet de tendre des lignes d’attache ou d'aménager un petit enclos. En fait, ce sont le plus souvent les conditions d’installation des chevaux qui détermineront le choix de l’emplacement, car il est toujours plus facile de trouver une place pour la guitoune que pour nos compagnons de voyage.


Joël Capellier
Deux chevaux de rando en toute sécurité sur une ligne d'attache © Joël Capellier

Pour éviter ces coups de dents intempestifs, on tend une corde entre deux arbres, et on attache le cheval au milieu. La corde doit être attachée le plus haut possible (à bout de bras) et munie d’un système d’arrêt pour que le cheval ne puisse pas faire glisser le nœud de sa longe et atteindre les arbres. Pour que ce système soit efficace, les arbres doivent être espacés d’au moins 6 mètres pour un seul cheval, ou 8 mètres si vous en attachez deux. L’arrêt sera obtenu avec un nœud ou un anneau bloqué dans la corde. Dans tous les cas, les chevaux ne doivent pas pouvoir atteindre les arbres avec les dents, même en bout de longe.


L'enclos : comment l'installer ?


Ceux qui disposent d’un véhicule d’assistance ont l'avantage de pouvoir emporter pas mal de matériel pour le campement. Quelques piquets et un peu de ruban seront très pratiques pour installer un parc sur un coin d’herbe. C'est évidemment la meilleure solution. Les chevaux seront ravis de pouvoir se déplacer et brouter à leur gré. Un petit électrificateur à piles est suffisant pour une clôture de quelques dizaines de mètres.

Bivouac sauvage dans les montagnes du Pamir (Tadjikistan) @Blog Cheval d'Aventure
Bivouac sauvage dans les montagnes du Pamir (Tadjikistan) @Blog Cheval d'Aventure

Autres avantages : pas de danger pour les arbres, pas de risque de prise de longe, et un plus grand confort, donc un meilleur repos, pour le cheval.
Bien sûr, le pré clôturé peut être une solution ! Il peut vous arriver de dénicher chez un fermier ou même un particulier un pré clôturé tout prêt à servir. C'est évidemment l'idéal s'il est correctement clôturé, mais ça ne vous arrivera pas tous les jours, et surtout il ne sera pas forcément près de l'endroit de vos rêves. 

Installer le campement des cavaliers


Si vous avez le sommeil léger, évitez d’installer vos tentes trop près des chevaux, car ces chers animaux dorment peu et se plaisent à émettre des bruits assez variés. Cherchez un endroit plutôt plat et, si la pluie menace, pas situé dans un creux. Ceux qui seraient tentés par une nuit à la belle étoile devront se dénicher un coin un peu abrité du vent et de la rosée du matin. Si vous n'avez pas de matelas, une bonne brassée de fougères coupées fera une couche très convenable.

@Blog Cheval d'Aventure
Bivouac très sauvage dans le Yukon, au Canada @Blog Cheval d'Aventure

Ne les arrachez pas à la main, ou portez des gants, car c'est très coupant. Un poncho peut faire office de tapis de sol. Un blouson ou un pull-over comme oreiller, et vous voilà fin prêt pour vous enfiler dans le sac de couchage. Pensez à garder à portée de main une lampe de poche et vos chaussures, très utiles quand il faut se lever pour rattraper un petit fugueur.

Un autre petit truc : si vous disposez de 2 ponchos vous pouvez monter une tente de fortune en les assemblant grâce aux boutons pression. Il faut simplement tailler deux piquets dans deux morceaux de bois et tendre le tout avec de la ficelle. 

@Blog Cheval d'Aventure
Bivouac dans le Haut-Atlas au Maroc @Blog Cheval d'Aventure

Aménager un enclos de fortune


Si vous ne disposez pas de véhicule d'assistance vous pouvez quand même aménager un enclos. Emportez un peu de ruban de 1 cm dans vos sacoches (environ 50 mètres). Bien enroulé, ça prend  peu de place. Prévoyez également de la ficelle - celle des petites bottes de foin ou de paille fait très bien l'affaire. Choisissez quelques arbres en guise de piquets, de préférence sur un terrain herbeux, que les chevaux pourront brouter. La ficelle vous permettra de faire tenir le ruban, qui doit si possible être éloigné des arbres.

Joël Capellier
Avec quelques piquets et du ruban il est facile d'installer un paddock © Joël Capellier

Cet aménagement s'adresse à des chevaux habitués à respecter un enclos fait d'un seul rang de ruban. Si ce n'est pas le cas montez-en un chez vous, bien avant votre départ en randonnée. En quelques jours, ils auront certainement eu l'occasion de tester le piquant du ruban électrifié, et en garderont le souvenir, au moins pendant quelques temps


@Blog Cheval d'Aventure
Cavaliers et guides observent les chevaux au bivouac, Altaï, Mongolie @Blog Cheval d'Aventure


Electrificateur de randonnée


Si vous n'êtes pas sûr que vos chevaux respectent le ruban, vous pouvez emporter un petit électrificateur de rando à piles, que vous trouverez facilement sur Internet. C'est un investissement pertinent car ce petit appareil est peu encombrant mais efficace, et il vous sera utile pour toutes vos randonnées pendant bien des années. Si, dans votre groupe, certains chevaux ne se connaissent pas, il sera judicieux de monter plusieurs petits enclos. En ajoutant des connexions d'un parc à l'autre un seul électrificateur peut suffire. 

@Blog Cheval d'Aventure
Bivouac western dans le Wyoming, aux USA @Blog Cheval d'Aventure


Quelques astuces de  randonneur


- 15 m de corde d'alpinisme de 7 mm permettent d'installer une ligne d'attache pour 2 ou 3 chevaux. Ainsi rangée, elle est facile à accrocher à la selle. Le mousqueton permet également de démarrer la ligne. Il existe plusieurs systèmes d'arrêt de ligne. Si le cheval a tendance à tirer, le lacet sert de fusible : il casse avant le licol.)

Joël Capellier
3 systèmes d'arrêt de ligne. Si le cheval a tendance à tirer, le lacet casse avant le licol © Joël Capellier

- Pouvoir installer son campement à deux pas des chevaux est toujours un moment privilégié.   Avec quelques piquets et du ruban il est facile d'installer un paddock. Prévoyez un électrificateur...

- ... mais si vous ne pouvez pas installer de paddock les chevaux peuvent passer la nuit à l'attache. Ce n'est pas l'idéal mais c'est parfois la seule option !

Vous aussi, vous avez vécu l'expérience du bivouac et souhaitez nous faire part de votre expérience ou de vos conseils ? N'hésitez pas  à nous laisser un commentaire !



*
Un grand merci à Joël Capellier, guide de tourisme équestre et auteur du Guide du cavalier de TREC et de 100 conseils du moniteur d'équitation (éditions Vigot)  pour ses conseils. Article paru dans le magazine Cavalière 70.












Lisez aussi sur le blog :