Les romans équestres

Les romans équestres

Cultures équestres / J'ai lu... 0
Le cheval a été source d'inspiration pour de nombreux auteurs : romans, livres jeunesse, bandes dessinées...Découvrez notre sélection ! 

Chevaux d'aventure d'Anne Mariage


Nul ne connaît mieux qu’elle la planète équestre : Anne Mariage a parcouru en selle les cinq continents. Désireuse de partager sa passion de la randonnée équestre, elle crée en 1972 un concept de voyages qu’elle appellera « Cheval d’Aventure ». Ce sera vite le rendez-vous des cavaliers, « presque une tribu », dira un habitué.

En quarante ans, Anne Mariage entraînera ainsi d’inoubliables chevauchées. Elle raconte ici ces voyages qui ont été l’occasion de découvrir des paysages inconnus, des races de chevaux et des techniques équestres, mais aussi et surtout de nouvelles personnes et d’autres cultures. Aussi cet ouvrage est-il à la fois un recueil de belles histoires pour rêver d’évasions lointaines ou de rencontres émouvantes et un extraordinaire atlas mondial de peuples cavaliers.

Retrouvez son témoignage de la création de Cheval d'Aventure...

Chevaux d'aventure d'Anne Mariage @Blog Cheval d'Aventure
Chevaux d'aventure d'Anne Mariage @Blog Cheval d'Aventure

Traité d'équitation pour ma bien aimée, de Rudolf G. Binding


Résumé

« Viens ! A cheval ! » C’est à une chevauchée lyrique et sensuelle que Rudolf G. Binding nous convie dans ce Traité d’équitation qui n’en est pas vraiment un. Lettre d’amour à une femme chérie en secret ou beau poème en prose, ce texte chante les joies des galops vers l’horizon ouvert, la beauté de la lumière qui s’accroche à une crinière, et les délices de cette liberté à laquelle la passion pour les chevaux nous initie. Mêlant préceptes équestres, leçons amoureuses et envolées fulgurantes, il dit l’ivresse du mouvement et de la vitesse, et professe une équitation sentimentale toute en légèreté, où le jeu délicat entre le corps de la cavalière et celui du cheval ressemblerait à une danse.

Paru en 1924, ce superbe texte, qu’anime une grande sensibilité, fut souvent réédité en Allemagne, et figure en bonne place dans les bibliothèques des cavaliers d’outre-Rhin. Alexandra Besson, écrivain, germaniste (et cavalière) le présente ici au public français, accompagné d’extraits d’autres œuvres qui disent l’amour inextinguible de Rudolf G. Binding pour les chevaux.

Traduction

Cet ouvrage a été traduit par Ariana Fornia, journaliste, blogueuse, écrivaine et cavalière à la fois. Le recueil a notamment reçu le Prix Pégase 2015 du Cadre Noir.

Traité d'équitation pour ma bien-aimée, de Rudolf G. Binding
Traité d'équitation pour ma bien-aimée, de Rudolf G. Binding

Découvrez d'autres articles :

Cet article vous a plu ? Partagez-le !