Le chiffre du jour : 8 mesures pour le bien-être équin

Le chiffre du jour : 8 mesures pour le bien-être équin

Brèves / Le chiffre de la semaine 0
Le saviez-vous ? Comme la Charte Ethique du Voyageur, fondée par Christophe Leservoisier,  directeur de Cheval d’Aventure , il existe également une Charte pour le bien-être équin...

Le respect du cheval au cœur de la Charte


Qu'il soit de sport ou de loisir, il doit être respecté@Blog Cheval d'Aventure
Qu'il soit de sport ou de loisir, le cheval doit être respecté@Blog Cheval d'Aventure

C’est en s’appuyant sur l’expertise de l’Institut de l’Elevage que différents professionnels de la filière équestre ont élaboré en 2016 la Charte du bien-être équin : l’Association Vétérinaire Equine Française, la Fédération Nationale du Cheval, la Fédération Française d’Equitation, France Galop, le Groupement Hippique National et Le Trot. La démarche mérite d’être saluée, et rappelle étonnamment celle initiée par Christophe Leservoisier en 1996 dans l’univers du voyage.

Un cheval bien dans sa tête doit être confiant en toutes circonstances @Blog Cheval d'Aventure
Un cheval bien dans sa tête doit être confiant en toutes circonstances @Blog Cheval d'Aventure

Plusieurs organismes professionnels d’horizons très variés ont donc décidé d’agir collectivement au nom d’une seule et même notion de bien-être équin. La Charte est très claire en ce sens puisqu’elle s’applique « à tous types d’équidés, d’élevage, de loisir, de sport, de travail, de trait et de course, et de tous âges ». Quant au bien-être, il est défini comme « un état physique et mental de l’animal qui découle de la satisfaction de ses besoins physiologiques et comportementaux essentiels, tout en prenant en compte ses capacités d’adaptation ». Très clairement, les connaissances récentes en éthologie équine sont passées par là !

Les enfants ont souvent naturellement le respect de l'animal @Blog Cheval d'Aventure
Les enfants expriment souvent naturellement un profond respect de l'animal @Blog Cheval d'Aventure

Tous les signataires de la Charte pour le bien-être équin se sont accordés à respecter, et à faire respecter dans le cadre de leur profession, les 8 mesures suivantes :

1)    Etablir une bonne relation homme-cheval (on cherche à obtenir une relation de confiance, notamment lors de la manipulation des chevaux et de leurs contacts avec l’homme).
2)    Garantir une alimentation adaptée (l’approvisionnement en eau et en aliments doit être suffisant, mais aussi adapté aux besoins  physiologiques et comportementaux des chevaux, ainsi qu’à l’intensité du travail demandé).
3)    Offrir un lieu de vie adéquat (c’est-à-dire aménagé de manière à prévenir les risques de blessures et de maladies, et permettre aux chevaux de s’adapter aux variations climatiques).

Bien-être assuré pour ce cheval au pré et régulièrement visité ! @Crédit photo Alice Rolland
Bien-être assuré pour ce cheval au pré et régulièrement visité ! @Crédit photo Alice Rolland

4)    Favoriser une activité physique et exploratoire (l’environnement de vie des chevaux doit leur permettre d’exprimer leurs comportements naturels et leur offrir un confort de repos comme de travail).
5)    Faciliter les contacts sociaux  (il s’agit ici de respecter le caractère grégaire des chevaux en favorisant les contacts sociaux positifs, afin de limiter les troubles comportementaux dus à l’isolement ou l’ennui).
6)    Veiller à leur bonne santé (en définissant des bonnes pratiques d’élevage, de détention et d’utilisation des équidés).
7)    Prévenir la douleur (ou la soulager, s’il n’a pas été possible de l’anticiper)
8)    Assurer une fin de vie décente (avec, éventuellement, le recours à un acte vétérinaire d’euthanasie en cas de souffrance physique).

Première mesure : un bonne relation entre le cheval et l'humain @Crédit photo Alice Rolland
Première mesure de la Charte : un bonne relation entre le cheval et l'humain @Crédit photo Alice Rolland

Huit mesures qui nous paraissent légitimes, simples et évidentes… mais qui, hélas, ne vont pas de soi chez certains professionnels ou propriétaires considérant encore le cheval comme un outil plutôt qu’un partenaire ! Si vous en connaissez, faites-leur savoir qu’il existe depuis l’an dernier une appli associée, disponible sur Iphone et Android, intitulée « Auto-évaluer ses pratiques en matière de bien-être équin » !

Lisez aussi sur le blog :

Cavalière, La passion du cheval

Merci à Zoé Cormerais pour sa très belle photo d'édito de cet article, qui avait remporté le premier prix du concours photo du magazine Cavalière 58
Une belle complicité entre l'artiste équestre Nolwenn Gonon et sa jument  Story des Vals, Trotteur  Français.