Terreur Apache, de W.R. Burnett (1899–1982)

Terreur Apache, de W.R. Burnett (1899–1982)

J'ai lu... 0
Un des maîtres de la littérature western écrit « Terreur Apache » en 1953 sous le titre orignal « Adobe Walls: A Novel of the Last Apache Rising ».

Le roman, tiré de faits réels, se déroule en Arizona à la fin des guerres Apaches (1886). Le jeune et ambitieux chef Apache Toriano s’enfuit de la Réserve, semant la terreur parmi les colons. Walter Grein (en réalité Al Sieber 1843-1907), chef des éclaireurs, est missionné pour le capturer. Commence alors un récit haletant qui est à la fois un hymne à la beauté sauvage des déserts de l’Ouest et une magnifique immersion dans la réalité crue de cette période de l’histoire. L’écriture est précise et fine, les descriptions sonnent justes, les personnages composent une humanité faîte d’amour, de courage, de trahison, d’honneur, de faiblesse, d’ignorance et d’humilité. Un modèle du genre. À lire absolument.
J’ai relevé un extrait qui m’a beaucoup plu comme une recommandation paradoxale de l’auteur « L'éclaireur Apache haussa les épaules et fit la grimace. "Très stupide. Mal aux yeux. Livres... Pourquoi lire livres?" Il leva le bras droit et balaya l'espace derrière Grein. "Monde entier, ici... Beaucoup à lire. Livres sont mauvaise médecine."»
L’une des adaptations du roman au grand écran en 1953 : Le Sorcier du Rio Grande (Arrowhead), film américain réalisé par Charles Marquis Warren, adaptation du roman Terreur apache (Adobe Walls: A Novel of the Last Apache Rising), avec Charlton Heston et Jack Palance.

--
Lu par Christophe Leservoisier

> Retrouvez l’ambiance de ce livre dans notre voyage La Chevauchée Fantastique

Cet article vous a plu ? Partagez-le !