Chris Ghigo sur les drailles de Lozère

Chris Ghigo sur les drailles de Lozère

Destinations / France / J'ai lu... / Récits de voyage 0

Bientôt un demi-siècle qu’il revendique sa passion du voyage à cheval… A 63 ans, Christian Ghigo vient d’autoéditer un délicieux carnet de voyage sur les drailles séculaires de Lozère.

Eloge de la lenteur


« Marcher ou voyager au rythme de son cheval  est devenu pour moi une philosophie, un acte militant, un véritable hymne à la vie ». Voilà comment Christian Ghigo, heureux résident du plateau d’Albion, dans les Alpes de Haute-Provence, résume son amour du voyage à cheval sur les chemins de grande randonnée – ces GR qu’il appelle joliment ses « couloirs de Grande Rêverie ».

@Blog Cheval d'Aventure
Chris Ghigo ne peut imaginer sa vie sans ses compagnons équins @Blog Cheval d'Aventure

Un amour du cheval qui vient de loin


Bien qu’il ne soit pas issu d’un milieu familial équestre, Christian Ghigo sait qu’il doit sa passion du cheval à son grand-père : « Il m’a ouvert l’imaginaire grâce aux livres… Puis il m’a offert mon premier cheval, un Trotteur Français avec lequel j’ai commencé la randonnée équestre à 17 ans ».

@Blog Cheval d'Aventure
Riou, hongre Franches-Montagnes acheté en 2015 @Blog Cheval d'Aventure

Déjà, quand il avait 11 ans, le petit Christian avait acheté son premier magazine consacré aux chevaux : « Plaisirs équestres, une revue qui n’existe plus aujourd’hui ». Le voyage est inscrit dans son ADN, pas forcément à cheval, d’ailleurs, puisqu’il a publié aussi le récit de son « Voyage à pied avec mon âne », sur le chemin de St-Jacques, entre Langogne et Cahors !

@Blog Cheval d'Aventure
Chris raffole des drailles séculaires de Lozère  @Blog Cheval d'Aventure

Par la suite, c’est un Appaloosa qui partage sa vie, avant que son cavalier opte pour… un cheval suisse. « Moi qui étais plutôt tourné vers les chevaux américains, quand mon Appaloosa est mort en 2015 et qu’il a fallu trouver la relève, je suis parti en Suisse et j’ai visité en curieux un élevage de Franches-Montagnes. Et j’ai été plus que séduit ».


Riou, hongre Franches-Montagnes


C’est donc sur le dos de Riou, hongre Franches-Montagnes de 11 ans dont il salue la « patience helvète », que chevauche désormais Christian Ghigo... Lorsqu'il n'est pas en voyage, Chris, comme l'appellent ses amis, s'adonne à son autre passion : le travail du cuir et la coutellerie !

Rencontre entre Riou et les belles vaches d'Aubrac @Blog Cheval d'Aventure
Rencontre entre Riou et les belles vaches d'Aubrac @Blog Cheval d'Aventure

Sa dernière longue randonnée, il l’a effectuée en Lozère, depuis la draille de Jalcreste, dans le sud des Cévennes, jusqu’à la Margeride : « En 2015, pour mon 60ème anniversaire, après 43 ans de voyage à cheval, je souhaitais faire une randonnée un peu différente des autres, et elle le fut ».


La philosophie du voyage équestre


Tellement différente qu’elle lui a inspiré un nouveau livre qui ravira tous les voyageurs à cheval : « Au cœur du voyage – Sur les drailles de Lozère ». Un petit bijou de tendresse pour son cheval, d’amour pour les humains rencontrés au fil des chemins, et de philosophie sur tout ce qu’apporte le voyage équestre…

@Blog Cheval d'Aventure
"Que c'est beau les Cévennes !" semble se dire Riou, à l'instar de son propriétaire @Blog Cheval d'Aventure

Publié en autoédition (alors qu’à notre avis il aurait tout à fait pu trouver un « vrai » éditeur !), parce que Chris Ghigo ne recherche ni la notoriété, ni le profit mais uniquement le bonheur du partage, ce récit est agrémenté de ses propres illustrations et photographies en noir et blanc.

@Blog Cheval d'Aventure
Christian revendique un amour de la culture cow-boy découverte dans le Nevada @Blog Cheval d'Aventure

D’ailleurs, le fait que l’ouvrage n’ait bénéficié d’aucune correction ni relecture professionnelles lui donnent plus de charme encore ... comme cette trop mignonne et savoureuse faute d’orthographe sur la 4ème de couverture évoquant le bonheur de « se perdre dans des coins encore pommés » ! Tiens, voilà qu’on se prend à rêver et à s’imaginer sur le dos de son cheval, en train d’attraper une pomme au vol…


Le goût des bonheurs simples


Car c'est un fait avéré, qu'avoueront tous les randonneurs équestres : les fruits sont bien plus savoureux encore lorsqu’ils sont cueillis voire chapardés sur l'arbre et dégustés en selle ! Alors on lui pardonne d’autant plus, à cet attachant écrivain-cavalier voyageur qui se définit lui-même, parfois, comme « un vieux grincheux solitaire »…

Faire du tourisme à cheval, c'est autre chose qu'en bus ou en voiture... @Blog Cheval d'Aventure
Faire du tourisme à cheval, c'est autre chose qu'en bus ou en voiture... @Blog Cheval d'Aventure

Pour le bonheur des mots, et aussi pour vous donner envie de le découvrir dans son intégralité, nous vous offrons quelques extraits choisis de ce joli carnet de voyage pétri de spontanéité, de simplicité et de chaleur humaine :

@Blog Cheval d'Aventure
Riou rencontre des copains qui aimeraient peut-être l'accompagner sur les drailles ! @Blog Cheval d'Aventure

« Vous savez, je ne suis pas un véritable aventurier, un Jack London assoiffé d’horizons lointains, seulement un chemineau (hum, non, Chris…  mais un cheminot !), un flâneur épris de nature, de grands espaces, et je ne défends aucune prétention d’écrivain ».  

Ce pourrait être le Népal ou le Tibet... mais c'est la Lozère ! @Blog Cheval d'Aventure
Ce pourrait être le Népal ou le Tibet... mais c'est la Lozère ! @Blog Cheval d'Aventure

« A chacun de mes départs en randonnée je glisse un livre de poche dans mes sacoches, les pauses lecture sont assez nombreuses et délicieusement relaxantes. Cette fois-ci, j’ai emporté un ouvrage qu’un ami cher m’a offert, un livre de Frédéric Lenoir, sociologue et philosophe contemporain ». 

Dans les grands espaces, Chris avoue se sentir
Dans les grands espaces, Chris avoue se sentir "relié à l'âme du monde" @Blog Cheval de'Aventure

« Ici, je n’envie rien à personne, même pas aux gens les plus riches de la terre, surtout pas ceux-là. En cet instant, le paysage m’appartient et je me sens directement lié à l’âme du monde ». 

@Blog Cheval d'Aventure
Marcher à pied à côté de son cheval : un grand bonheur de randonneur équestre @Blog Cheval d'Aventure

« Dans mon imaginaire, les chevaux ont toujours véhiculé des échappatoires et des lendemains qui flirtent avec un soleil qui se couche loin là-bas, tout là-bas. Go west, young man ! »

@Blog Cheval d'Aventure
Christian et son fidèle Riou, Franches-Montagnes dont il salue la "patience helvète" @Blog Cheval d'Aventure

« Une séduisante blonde aux yeux cernés d’un liseré noir charbon me ramène aux réalités du terrain. La belle, aux cornes pointées droit vers les cieux, est sortie de son enclos et me barre la route. Pas de possibilité de contournement, la piste est encadré de barbelés. Dans le passé j’ai vécu quelques aventures intéressantes avec les vaches mais aujourd’hui, que reste-t-il de cette vieille expérience bovine acquise il y a bien longtemps dans les plaines désertiques du Nevada ? Le chapeau du jeune et impétueux cow-boy Chris abrite à présent un gazon argenté qui trahit le nombre de printemps passés ».

@Blog Cheval d'Aventure
L'un des meilleurs moments du voyage équestre... c'est la sieste ! @Blog Cheval d'Aventure

 « Il m’arrive quelquefois de me sentir un peu abeille, un inlassable butineur de rêves et de pensées poétiques dont le nectar se traduit par quelques notes prises sur un cahier à spirales, la spirale de mes songes ». 

@Blog Cheval d'Aventure
Pour Christian Ghigo, les GR sont des "couloirs de Grande Rêverie" @Blog Cheval d'Aventure

« Partir sur un GR signifie bien des choses, mais avant tout c’est un parfum d’aventure qui passe devant votre porte, un couloir de Grande Rêverie qui vous invite à découvrir le pays autrement, à un autre rythme, simplement le vôtre. Matérialisé par deux traits,  blanc et rouge, ce fil d’Ariane navigue souvent entre deux eaux, il devient alors chemin de traverse, espace de liberté ».   

Photos : © Collection Christian Ghigo




Pour vous procurer le récit de Christian Ghigo, ou ses livres précédents, vous pouvez le contacter sur sa page Facebook
Ou sur son site d'atelier du cuir, puisque cet infatigable butineur est aussi un artisan sellier et coutelier passionné !












Lisez aussi sur le blog :